2 min de lecture François Fillon

Primaire de la droite : pourquoi certains anciens frontistes vont voter Fillon

Comme l'affirme Alain Juppé, d'anciens membres du Front national vont bien voter pour François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre.

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Primaire de la droite : pourquoi certains anciens frontistes vont voter Fillon Crédit Image : Sipa | Crédit Média : Olivier Bost | Durée : | Date : La page de l'émission
Olivier Bost
Olivier Bost
et Eléanor Douet

L'entre-deux-tours n'est pas un long fleuve tranquille. François Fillon et Alain Juppé n'hésitent pas à s'attaquer violemment. "Son programme économique ne tient pas la route", a déclaré le maire de Bordeaux à propos de son rival. Fier de ses valeurs, François Fillon a, lui, contre-attaqué à propos des commentaires sur son conservatisme : "Je ne m'en excuse pas. Je crois à la famille, au travail, à l'autorité de l'État".

Mercredi 23 novembre sur RTL, Alain Juppé a trouvé un nouvel angle d'attaque en affirmant que l'extrême droite se ralliait à François Fillon. "Ce qui risque de fracturer la droite, c'est les prises de positions successives de membres de l'extrême droite, anciens membres du Front national, pour la candidature de François Fillon : monsieur Bompard (fondateur de la Ligue du Sud en 2010, ndlr), monsieur Carl Lang (fondateur du Parti de la France en 2009, ndlr), Riposte laïque, etc. C'est un constat", a indiqué le maire de Bordeaux.

La question se pose dès lors : d'anciens membres du Front national vont-ils aller voter pour François Fillon, dimanche 27 novembre, lors du second tour de la primaire de la droite et du centre ? Alain Juppé dit presque vrai puisqu'il y a bien chez les dissidents du Front national des soutiens du député de la 2e circonscription de Paris. 

À lire aussi
La chronique de Laurent Gerra du 29 avril 2019 humour
La chronique de Laurent Gerra du 24 avril 2019

Juppé pour moi est plus à gauche que Hollande.

Jacques Bompard, fondateur de la Ligue du Sud
Partager la citation

"Je vais voter François Fillon dimanche au 2e tour de la primaire", annonce Aymeric Chauprade, ancien conseiller de Marine Le Pen. "Il ne faut jamais oublier le dicton : au premier tour on choisit, au deuxième on élimine, donc ça va être une motivation pour moi pour aller voter pour monsieur Fillon", déclare pour sa part Jacques Bompard. En revanche, Carl Lang, un autre ancien du Front national ne votera pas dimanche à la primaire, contrairement à ce qu'affirme Alain Juppé. S'il partage l'analyse de François Fillon sur le plan économique, il estime que son programme est insuffisant pour la défense de l'identité nationale

Aymeric Chauprade se défend de tout règlement de comptes avec Marine Le Pen et assure que c'est uniquement pour les valeurs portées par François Fillon qu'il votera pour lui. Même chose pour Jacques Bompard qui voit, lui, Alain Juppé comme le candidat de la gauche : "Juppé pour moi est plus à gauche que Hollande. Dans la crise identitaire, avec le grand remplacement qui se développe, Juppé est un acteur fondamental. Je suis donc contre l'agent mondial qui s'appelle Juppé et qui est pour d'autres intérêts que pour ceux des citoyens comme moi", affirme Jacques Bompard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon Front national Jacques Bompard
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785937989
Primaire de la droite : pourquoi certains anciens frontistes vont voter Fillon
Primaire de la droite : pourquoi certains anciens frontistes vont voter Fillon
Comme l'affirme Alain Juppé, d'anciens membres du Front national vont bien voter pour François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-droite-pourquoi-certains-anciens-frontistes-vont-voter-fillon-7785937989
2016-11-23 17:44:04
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XK0WlAmD0CECmV9tvja29w/330v220-2/online/image/2016/1121/7785888361_francois-fillon-arrive-en-tete-du-premier-tour-de-la-primaire-de-la-droite-le-20-novembre-2016.jpg