1 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : "On en sait plus sur les idées que sur les candidats" selon Alain Duhamel

ÉDITO - Alain Duhamel revient sur le troisième et dernier débat télévisé de la campagne pour la primaire de la droite et du centre.

micro generique La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
L'Edito d'Alain Duhamel du 18 novembre 2016 Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : Alain Duhamel | Durée : | Date : La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel et La rédaction numérique de RTL

Selon Alain Duhamel, "on y voit un peu plus clair en ce qui concerne les idées" des candidats, à défaut d'en savoir beaucoup plus sur les candidats eux-mêmes. Il estime en outre que "pour la première fois depuis 1981", l'alternance, si elle arrive, sera une véritable alternative et  marquera un changement net.

Pour lui, on retrouve à travers les trois principaux candidats, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon, les trois traditions de la droite française. Il juge que le déroulement du troisième débat jeudi soir est la confirmation du fait qu'il y a bien eu trois phases successives lors de cette campagne, la première en faveur de Juppé, la deuxième en faveur de Sarkozy et la troisième à l'avantage de François Fillon.

Interrogé sur les scénarios possibles pour le scrutin de dimanche, il estime que la météo aura une importance, un mauvais temps rendant plus difficile la mobilisation des électeurs. Selon lui, un facteur décisif risque de faire pencher la balance d'un côté ou d'un autre, comme la popularité, celui qui aurait la meilleure chance d'être élu à la présidentielle ou celui qui fait preuve de davantage d'autorité dans ses propos.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Alain Juppé Nicolas Sarkozy
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants