1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire de la droite : le lapsus incessant des candidats entre Bayrou et Baroin
1 min de lecture

Primaire de la droite : le lapsus incessant des candidats entre Bayrou et Baroin

VIDÉO - Lors du deuxième débat de la primaire de la droite, Juppé et Copé n'ont cessé de confondre François Bayrou, président du MoDem, avec François Baroin, soutien de Nicolas Sarkozy.

François Bayrou, le 29 novembre 2015
François Bayrou, le 29 novembre 2015
Crédit : Tardivon Jean-Christophe/SIPA
Primaire de la droite : l'incessant lapsus des candidats entre Bayrou et Baroin
01:06
Philippe Peyre

Le président du MoDem François Bayrou a été au cœur du deuxième débat de la droite et du centre pendant quelques minutes ce jeudi 3 novembre. Les candidats ont été invités à se prononcer sur la ligne politique qu'ils souhaitaient incarner et notamment, s'ils souhaitent une alliance avec le centre. 

C'est Alain Juppé qui a ouvert le bal du lapsus, intervenant après un instant pendant lequel Nicolas Sarkozy a évoqué François Bayrou : "Sur le cas de François Baroin, Bayroin... Bayrou... Je ne veux pas rentrer dans ces querelles subalternes", a lancé le maire de Bordeaux, s’emmêlant les pinceaux entre François Bayrou et François Baroin, fidèle soutien de Nicolas Sarkozy, et devant même s'y reprendre à deux fois. Rire général dans la salle Wagram. 

Mais Alain Juppé n'est pas le seul à s'être pris les pieds dans le tapis. Pourtant averti du lapsus qui planait dans l'air, Jean-François Copé n'y a pas échappé : "Je trouve aberrant que François Baroin ait pu devenir le centre de nos conversations", a-t-il voulu ajouté avec fermeté mais freiné dans son élan par son lapsus. Le maire de Meaux a dû fortement insister pour ne pas se tromper à nouveau. "Ça s’appelle l'arroseur arrosé", a lancé tout sourire Nicolas Sarkozy, visiblement amusé que ses adversaires ne cessent d'évoquer son fidèle soutien François Baroin. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/