2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : la réponse cinglante de Bayrou aux attaques de Sarkozy

Le président du MoDem reproche le comportement "violent" et les "insultes" répétées de l’ancien chef de l’État.

François Bayrou au palais de l'Élysée (Paris) le 25 juin 2016.
François Bayrou au palais de l'Élysée (Paris) le 25 juin 2016. Crédit : Yann Bohac/SIPA
François Quivoron
François Quivoron

"Violent", "clivant", "injurieux", voici comment François Bayrou définit le comportement de Nicolas Sarkozy, qui l’a pris pour cible depuis plusieurs semaines et le ralliement du président du MoDem à Alain Juppé dans la primaire de la droite et du centre. La tribune publiée dans le JDD par 165 sarkozystes, qui dénonce ses manœuvres politiciennes, a incité Bayrou à réagir.

Dans un long message posté sur sa page Facebook, le centriste s’attaque à l’ancien président de la République. "Comment une force qui se croit si considérable se sent-elle menacée à ce point par ce qu’elle prétend mépriser ? N’y aurait-il pas là en réalité un dangereux et révélateur aveu de faiblesse ?", s’interroge Bayrou. Son appel à voter François Hollande en 2012 reste en travers de la gorge de Sarkozy, qui ne manque pas une occasion de le critiquer.

Les Français s’apprêtent à lui dire non. Une deuxième fois

François Bayrou
Partager la citation

Lors d’un meeting à Marseille, l’un de ses militants, lui aussi gagné par la haine contre le président du MoDem, aurait crié "Bayou saloperie !" "Comment quelqu’un qui a été président de la République et qui aspire à le redevenir peut-il se comporter de la sorte ? Comment peut-il en arriver à cette violence de chaque minute, lâchant des insultes avec un mépris affiché, crachant sur ceux qui ne votent pas pour lui, n’hésitant pas à leur enjoindre sans crainte du ridicule de 'se taire', n’hésitant pas en un moment où la sécurité est menacée et la police déstabilisée à qualifier Bernard Cazeneuve de 'ce qui nous sert de ministre de l’Intérieur' ?", se demande encore François Bayrou.

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre
Primaire de la droite : François Bayrou est-il un atout pour Alain Juppé ?
Nombre de votes : 7451 *Sondage à valeur non scientifique

La "perpétuelle exagération de caricature" de Nicolas Sarkozy et son "excitation du sectarisme et de l’intolérance" devraient déboucher, selon le président du MoDem, à une nouvelle défaite de l’ancien chef de l’État. "Les Français, de droite, du centre et d’ailleurs, malgré la logique partisane de la primaire, s’apprêtent à lui dire non. Une deuxième fois", conclut François Bayrou.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Présidentielle 2017 François Bayrou
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785516479
Primaire de la droite : la réponse cinglante de Bayrou aux attaques de Sarkozy
Primaire de la droite : la réponse cinglante de Bayrou aux attaques de Sarkozy
Le président du MoDem reproche le comportement "violent" et les "insultes" répétées de l’ancien chef de l’État.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-droite-la-reponse-cinglante-de-francois-bayrou-aux-attaques-de-nicolas-sarkozy-facebook-7785516479
2016-10-30 11:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eTdIoGZwa4LaWQHVJOzqSg/330v220-2/online/image/2016/0706/7783989876_francois-bayrou-au-palais-de-l-elysee-paris-le-25-juin-2016.jpg