1 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : Juppé veut baisser les impôts pour relancer l'emploi

Le maire de Bordeaux a exposé son programme de baisse d'impôts qui représentera 28,5 milliards d'euros net.

Alain Juppé lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 14 octobre 2016
Alain Juppé lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 14 octobre 2016 Crédit : Martin BUREAU / POOL / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Pour relancer l'économie française et alléger la pression fiscale, Alain Juppé souhaite réduire les impôts dans l'optique de "relancer la création d'emplois". Dans le cadre du premier débat de la primaire de la droite et du centre, organisé jeudi 13 octobre par RTL, TF1 et Le Figaro, le maire de Bordeaux a exposé sa feuille de route qui représente une baisse de "28,5 milliards d'euros nets".

Dans son programme, les principaux bénéficiaires seront les entreprises à qui il promet notamment une "baisse de l'impôt sur les sociétés" qu'il juge aujourd'hui "complètement confiscatoire". Il souhaite ainsi ramener cette taxe à 30% pour les grandes entreprises et 24% pour les PME. Il propose également d'alléger "les cotisations d'allocations familiales" pour les entreprises, en passant notamment à "zéro charges patronales sur le Smic" au lieu des "11 points de prélèvement" qui existent aujourd'hui.

Concernant les ménages, Alain Juppé veut "relever le quotient familial", ce qui constituera d'après lui un "avantage" pour les classes moyennes. Le favori de la primaire préconise aussi de "revenir à des baisses de charge pour la création d'emplois familiaux".

>> Suivez en direct le débat de la primaire de la droite et du centre sur RTL et RTL.fr

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Les Républicains Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants