2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : dans le camp Juppé, on ne croit plus à la victoire

Alain Juppé est en déplacement à Colombey-les-deux-Églises ce 25 novembre, avant le second tour de la primaire de la droite, qui l'opposera à François Fillon.

Édition Spéciale - Primaire de la Droite et du Centre Marc-Olivier Fogiel
>
Alain Juppé - Sportouch - Journal 12h30 25 novembre 2016 Crédit Image : Capture d'écran TF1 | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Ambre Deharo

Ils sont rares les juppéistes qui croient encore à la victoire dimanche soir. Le 27 novembre, Alain Juppé affrontera François Fillon lors du second tour de la primaire de la droite. Un duel inattendu il y a une dizaine de jours encore, le député de Paris ayant effectué une formidable remontée dans les dernières semaines avant le premier tour du scrutin. Certains très proches d'Alain Juppé commenceraient même déjà à faire les yeux doux à François Fillon.

Pourquoi cette perte de confiance soudaine en leur champion ? Trop d'erreurs, explique-t-on dans le camp de l'édile bordelais. Notamment en ce qui concerne les sondages. Pendant longtemps, dès le début de la campagne d'Alain Juppé même, l'ensemble des sondages le donnaient grand gagnant, entraînant un excès de confiance sans doute et une bulle un peu trop confortable. "On les a trop crus", indique un proche de l'ancien premier ministre de Jacques Chirac. Et c'est sans compter sur le décalage idéologique entre les sympathisants et le candidat Juppé. Un candidat qui a, au final, mené une campagne d'un second tour de présidentielle, dit l'un de ses collaborateurs, et qui a donc oublié de s'adresser à un électorat précis : celui de la droite, qui a massivement voté lors du premier tour de la primaire. L'identité heureuse ne parlerait pas à ces électeurs.

Éviter l'humiliation

En parallèle, dans le camp Juppé, on regrette un manque de professionnalisme de la part de l'équipe de campagne. Ce qui a conduit à plusieurs erreurs de communication notamment : "Il n'a pas assez préparé les débats", regrette-t-on dans son entourage. Trop d'hésitations, pas assez incisif... Le pessimisme est bien présent. Chez les juppéistes, on espère tout de même atteindre les 40 % de voix lors du second tour de dimanche. Histoire d'éviter l'humiliation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Politique Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785977471
Primaire de la droite : dans le camp Juppé, on ne croit plus à la victoire
Primaire de la droite : dans le camp Juppé, on ne croit plus à la victoire
Alain Juppé est en déplacement à Colombey-les-deux-Églises ce 25 novembre, avant le second tour de la primaire de la droite, qui l'opposera à François Fillon.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-droite-dans-le-camp-juppe-on-ne-croit-plus-a-la-victoire-7785977471
2016-11-25 17:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0bc1f-Vwf1vHMqayrzF1IA/330v220-2/online/image/2016/1124/7785964895_alain-juppe-lors-du-debat-du-24-novembre-2016.PNG