1 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire de la droite : Juppé assume sa condamnation en 2004 et tacle Le Maire

Pour le maire de Bordeaux, les Français "ne l'éliront pas" s'ils considèrent que sa condamnation "le disqualifie" pour la présidentielle.

Alain Juppé lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 14 octobre 2016
Alain Juppé lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, le 14 octobre 2016 Crédit : Martin BUREAU / POOL / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

La question de l’intégrité des dirigeants politiques revient souvent au centre des discussions, dans la primaire de la droite et du centre. Bruno Le Maire réclame d'ailleurs que tout candidat à une élection rende public son casier judiciaire. Une exigence de transparence qui fait directement écho à Alain Juppé, condamné en 2004 à 14 mois de prison avec sursis et à un an d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêts dans l'affaire des emplois fictifs à la mairie de Paris. 

"Je tiens mon casier judiciaire à la disposition de Bruno Le Maire. Il est connu, tout le monde connaît la condamnation qui m'a été infligée. On ne va pas reprendre l'histoire qui est déjà ancienne. La cour d'appel a bien voulu dire que je ne m'étais rendu coupable d'aucun enrichissement personnel et que je ne devais pas être le bouc-émissaire d'une responsabilité collective", a déclaré Alain Juppé lors du premier débat de la primaire, diffusé le 13 octobre sur RTL.

Le maire de Bordeaux a ensuite préféré mettre l'accent sur son bilan politique : "Depuis, je me suis soumis au suffrage universel à plusieurs reprises. J'ai été battu une fois, j'ai gagné trois fois". Il estime ainsi que ce sont aux électeurs de décider si sa condamnation est incompatible avec la présidence de la République. "Aujourd'hui, les Français ont la décision au bout de leur bulletin de vote. S'ils estiment que ma faute me disqualifie, ils ne m'éliront pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Les Républicains Alain Juppé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants