1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Primaire à gauche : Benoît Hamon annonce sa candidature
2 min de lecture

Primaire à gauche : Benoît Hamon annonce sa candidature

L'ancien ministre de l'Éducation nationale se lance officiellement dans la campagne pour la primaire à gauche, ce mardi 16 août.

Benoît Hamon le 2 décembre 2014 à l'Assemblée nationale (archives).
Benoît Hamon le 2 décembre 2014 à l'Assemblée nationale (archives).
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Marie-Pierre Haddad

Benoît Hamon a officialisé sa candidature à la primaire à gauche, ce mardi 16 août. Invité du Journal télévisé de France 2, le député des Yvelines a annoncé ses intentions en direction des militants socialistes mais aussi de ses concurrents à l'élection, comme François de Rugy, Jean-Luc Benhamias, Marie-Noëlle Lienemann et Gérard Filoche. "Oui, je suis candidat à l'élection présidentielle et je participerai à la primaire organisée par le Parti socialiste", a déclaré Benoît Hamon, considérant que "les quinquennats se succèdent, les hommes providentiels aussi, mais les problèmes des Français restent sans solutions".

Au cours de cette même interview, l'élu frondeur a vivement remis en cause l'action de François Hollande. "Pourquoi, alors que la situation était catastrophique, s'être mis dans les pas de Nicolas Sarkozy ?" a-t-il d'abord lancé avant d'ajouter : "Le président de la République n'est plus dans cette situation de créer une relation de confiance avec les Français".

Sa candidature ne faisait guère de surprise : le 22 juillet dernier, les statuts de son association "Les amis de Benoît Hamon" ont été publiés au Journal officiel avec pour but de "recueillir les fonds destinés au seul financement du parti politique 'Association elpis'", comme le révélait Le Journal du Dimanche. Dans une vidéo postée à la même date sur son compte Facebook, il n'avait pas hésité à attaquer le gouvernement : "Ce n'est plus possible qu'il y ait un président de la République qui concentre tous les pouvoirs et puisse passer des lois extrêmement importantes par 49.3, c'est-à-dire au mépris de l'opinion majoritaire du peuple". Il faisait ainsi directement référence à la loi Travail. L'ancien ministre avait d'ailleurs signé les motions de censure afin de contrer le gouvernement sur ce projet de loi. Benoît Hamon lance ainsi sa campagne les 27 et 28 août prochain à Saint-Denis afin de "fabriquer les solutions qui dessineront ce qui manque tant à la gauche". 

L'ancien ministre de l'Éducation nationale, qui n'avait pas hésité à claquer la porte en évoquant son désaccord avec Manuel Valls, a donc devancé Arnaud Montebourg. Ce dernier pourrait ainsi se lancer dans l'arène de la primaire ce dimanche 21 août lors de la fête de la rose à Frangy-en-Bresse. Interrogé sur la possibilité de faire dans un futur proche une candidature commune avec ce dernier, Benoît Hamon a sobrement répondu : "Si demain il doit y avoir des rassemblements, pourquoi pas".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.

Bienvenue sur RTL

Rejoignez la communauté RTL, RTL2 et Fun Radio pour profiter du meilleur de la radio

Je crée mon compte