1 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire à droite : Sarkozy double Juppé et Fillon en avançant sa rentrée politique

À quatre mois de la primaire, le campus des jeunes républicains va être avancé aux 27 et 28 août. Ce rendez-vous des sarkozystes permettra à l'ex-chef d'État d'occuper l'espace médiatique au même moment que ses principaux concurrents.

Primaire à droite : Sarkozy double Juppé et Fillon en avançant sa rentrée politique
Primaire à droite : Sarkozy double Juppé et Fillon en avançant sa rentrée politique Crédit : AFP / Kizoa
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

Alain Juppé et François Fillon pensaient avoir la rentrée politique pour eux, il n'en est rien. Nicolas Sarkozy a décidé de rebattre les cartes. À la base, le maire de Bordeaux misait sur le samedi 27 août pour entamer son année politique, quant à l'ancien Premier ministre, il avait choisi le dimanche 28 pour faire de même. Mais c'était sans compter sur le chef des Républicains qui a décidé de se joindre à la fête, rapporte Le Parisien. L'ex-chef d'État devrait en effet participer au très sarkozyste, campus des Jeunes républicains, qui a justement été avancé aux 27 et 28 août

Initialement, il devait pourtant se tenir le 3 septembre à Marseille. Mais pour des raisons de sécurité le campus a dû être suspendu. "Nous sommes contraints d'annuler le rendez-vous de Marseille pour des raisons de sécurité, on ne veut prendre aucun risque", explique Geoffrey Carvalhinho, le chef des Jeunes républicains. La bonne nouvelle, c'est qu'un autre campus régional devait avoir lieu fin août au Touquet. "Il est apparu tout naturel de s'y rabattre", indique toujours le jeune homme politique. Dans le clan des sarkozystes, personne ne dément la venue du chef du parti. "Il ne nous a jamais fait défaut", ajoute Geoffrey Carvalhinho enthousiaste.

De là à y voir un désir de court-circuiter ses concurrents ? Pas du tout. "On n'est en aucun cas responsable de ça. Il n'y a aucune volonté de saborder quoi que ce soit, ça serait grotesque", soutient un conseiller de Nicolas Sarkozy. Cette année pourtant, le budget de l'événement a été sérieusement dopé. Là où le parti débloque habituellement environ 15.000 euros, il livre cet été une enveloppe de 100.000 euros pour l'organisation. Une preuve de plus attestant de la volonté de marquer les esprits, à trois mois des primaires. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Nicolas Sarkozy François Fillon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants