1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle : Emmanuel Macron a discuté du Brexit avec Theresa May
2 min de lecture

Présidentielle : Emmanuel Macron a discuté du Brexit avec Theresa May

La première ministre britannique a discuté du Brexit avec Emmanuel Macron après sa victoire au second tour de l'élection présidentielle française, dimanche 7 mai a annoncé Downing Street.

Theresa May
Theresa May
Marie Demeulenaere & AFP

A peine élu, Emmanuel Macron a déjà commencé à nouer les relations avec ses voisins. Ainsi, la première ministre Britannique Theresa May s'est entretenue avec le nouveau président élu, dimanche 7 mai. "Ce soir, la Première ministre a parlé avec le président élu Macron pour le féliciter chaleureusement de sa victoire électorale", a déclaré un porte-parole. "Les dirigeants ont brièvement discuté du Brexit, et la Première ministre a répété que le Royaume-Uni veut un partenariat fort avec une Union européenne sûre et prospère une fois que nous l'aurons quittée", a ajouté le porte-parole britannique. 

Downing Street a loué "le partenariat exceptionnel du Royaume-Uni et de la France, qui fournit une base solide pour la coopération future" avant les négociations sur les modalités du départ du Royaume-Uni de l'UE. 
Emmanuel Macron, ancien ministre de l'Économie du président François Hollande, a mené sa campagne électorale sur une plate-forme pro-UE, et il a fait diffuser l'hymne européen, une adaptation de L'Ode à la joie de Beethoven, avant son discours de victoire prononcé dans la cour du musée du Louvre à Paris. 

Les politiques Britanniques réagissent à l'élection d'Emmanuel Macron

L'élection du fondateur d'En Marche!, qui a battu au second tour la candidate d'extrême droite Marine Le Pen avec 66,06% des voix, a été saluée par de nombreux responsables politiques britanniques. Le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson l'a félicité pour sa "stupéfiante victoire".Le leader du parti travailliste Jeremy Corbyn s'est lui aussi félicité du résultat de l'élection. "Je suis enchanté que les Français aient clairement rejeté la politique de la haine de Le Pen", a-t-il écrit sur Twitter.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon et le maire de Londres Sadiq Khan se sont également réjouis de la victoire de l'ancien locataire de Bercy. En revanche, Nigel Farage, ancien leader du parti anti-UE Ukip et l'un des principaux acteurs de la victoire du "oui" au référendum sur le Brexit, a déploré le résultat de l'élection française. "Une énorme tromperie a été approuvée par vote. Macron sera la marionnette de Juncker", a écrit M. Farage sur Twitter, se référant à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/