2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle : comment font les candidats pour ne pas flancher physiquement ?

À l'issue de la campagne présidentielle, la question peut se poser de l'énergie physique des candidats et de leur capacité à tenir la distance.

Frédéric Saldmann RTL en pleine forme Frédéric Saldmann iTunes RSS
>
Présidentielle : comment font les candidats pour ne pas flancher physiquement ? Crédit Image : AFP et Montage RTLNET | Crédit Média : Frédéric Saldmann | Durée : | Date : La page de l'émission
Dr Frédéric Saldmann
Frédéric Saldmann et La rédaction numérique de RTL

Entre meetings, conférences de presse, débats et autres déplacements, les candidats à l'élection présidentielle sont mis à rude épreuve. C'est étonnant parce qu'ils ne sont pas à 35 heures par semaine, mais quand on les observe, ils sont plutôt à 70 heures par semaine ou plus. Et en même temps, lorsqu'on les entend, ils n'ont pas l'air fatigués du tout. Alors comment font-ils ? En réalité, l'humain est comme une montre automatique : il se recharge en mouvement. Et les candidats ont tellement de plaisir à faire cela, c'est tellement une jouissance cette campagne, c'est comme le jeu, on oublie le temps, on oublie sa fatigue, on ne sait plus où l'on est.

Vous fabriquez un tel carburant par vos hormones du plaisir, du bonheur, vous jouez, vous allez gagner, c'est excitant, que vous n'êtes pas fatigués. Comme les enfants qui ne veulent pas se coucher tellement ils jouent. Et les candidats sont comme des enfants qui jouent, qui s'amusent tellement qu'ils ne veulent surtout pas que la partie s'arrête.

Mais les candidats pourraient-ils prendre divers produits ou aliments qui pourraient les aider ? Ils n'en ont pas besoin. Parce que, tout simplement, ils sécrètent leur propre dopage, c'est-à-dire qu'ils fabriquent leur propre médicament. La force du mental est telle qu'on est capable de fabriquer nos propres médicaments. On le sait avec le placebo : quelqu'un qui est soulagé par un placebo sécrète des enképhalines, c'est comme de la morphine, simplement par la force de sa pensée. 

Le seul inconvénient sérieux à ce type de vie, c'est le manque de sommeil. Alors, certains sont vigilants, s'arrangent pour ne pas prendre trop de café, par exemple. Mais il faut imaginer que quand vous faites quelque chose qui vous passionne, dans lequel vous êtes engagé, vous n'avez pas l'impression de travailler. Vous êtes dans une euphorie incroyable. Et quand on sécrète beaucoup d'hormones du bonheur, on s'endort comme des bébés. Donc très peu de candidats ont des troubles du sommeil, ils vont très bien.

À lire aussi
OEIL-REPUBLIQUE_POP_795x530 RTL Originals
L’œil de la République : pour Alain Duhamel, François Fillon est "un iceberg"

En revanche, ils ne vont pas bien, pour l'avoir observé, après. D'un seul coup, la pression descend, toute cette fatigue qui passait inaperçue apparaît d'un coup.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Santé Fatigue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants