1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : zoom sur les attentes de la "France périphérique"
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : zoom sur les attentes de la "France périphérique"

REPORTAGE - Quels sont les attentes et les espoirs de ces Français coincés entre les grandes métropoles et les zones rurales ? Reportage à Joigny, dans l'Yonne.

Un bulletin de vote (image d'illustration)
Un bulletin de vote (image d'illustration)
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Présidentielle 2017 : zoom sur les attentes de la "France périphérique"
00:04:15
Présidentielle 2017 : zoom sur les attentes de la "France périphérique"
00:04:41
Dominique Tenza & Loïc Farge

Il faut un peu moins de 2 heures de route depuis Paris pour rejoindre cette ancienne cité médiévale, son château, ses fortifications et ses vignes qui rappellent qu'on est ici en  Bourgogne. À première vue, Joigny est une ville bourgeoise et prospère. Mais il suffit de se balader quelques minutes dans le centre-ville - ou du moins ce qu'il en reste - et de discuter avec les habitants pour se rendre compte qu'il y a derrière cette carte postale une réalité beaucoup moins flatteuse. "On s'en aperçoit vite que ça ne va pas ici. Il y a quelque chose qui cloche, il y a quelque chose qui cloche", peste une habitante.

Partout des rideaux de fer baissés. Sur les vitrines salies par la poussière, des panneaux "À louer" s'entassent, manifestement là depuis quelques années déjà. En 10 ans, la ville a sombré socialement et économiquement. Joigny, emblème de cette "France" ni vraiment des villes, ni vraiment des champs, s'éteint peu à peu.

Comment en est-on arrivé à ce niveau de désespérance ? C'est d'abord le résultat d'une disparition progressive de tous les services publics. En quelques années, Joigny a perdu sa maternité, ses deux tribunaux, et surtout sa caserne. Plus de 400 militaires qui quittent la ville et qui emportent avec eux leur pouvoir d'achat. Les cicatrices aujourd'hui sont là, partout. Joigny a perdu 14% de sa population. Elle vient même d'être classée "ville pauvre" par l'État. Un petit bout de France oubliée.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation