7 min de lecture Présidentielle 2017

Élection présidentielle 2017 : résultats, sondages, participation et infos pratiques

Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont arrivés en tête du premier tour. Qui succédera à François Hollande à Élysée ? Réponse le dimanche 7 mai à 20 heures.

Les deux finalistes de l'élection présidentielle 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Les deux finalistes de l'élection présidentielle 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen Crédit : AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

L'épilogue de l'élection présidentielle 2017 approche, au terme d'une campagne inédite à bien des égards. D'abord parce qu'aucun représentant du pouvoir sortant ne se représentera face aux Français. Après plusieurs mois d'incertitude et de suspense, François Hollande a finalement décidé qu'il ne briguerait pas un deuxième mandat. Manuel Valls, qui avait démissionné de son poste de premier ministre pour se présenter à la primaire de la gauche, a été éliminé de la course au profit de Benoît Hamon. À droite, François Fillon a également créé la surprise en remportant la primaire de la droite face à Alain Juppé, après avoir écarté dès le premier tour l'ancien chef de l'État Nicolas Sarkozy.

Forte de ces rebondissements, la campagne s'est lancée dans un contexte particulier, après un quinquennat particulièrement mouvementé. D'abord parce qu'il a été marqué une certaine agitation au niveau du gouvernement, de l'éviction de Jérôme Cahuzac pour fraude fiscale aux départs des frondeurs (Arnaud MontebourgBenoît Hamon et Aurelie Filippetti) en passant par de nombreuses contestations (mariage pour tous, écotaxe, loi Travail...).

Début janvier, alors que tous les candidats étaient désignés et prêts à s'affronter programme contre programme, Le Canard Enchaîné a publié des informations qui ont fait l'effet d'une bombe : des soupçons d'emplois fictifs pèseraient sur des proches de François Fillon. Ces révélations occupent la première place dans les débats depuis, et le candidat de la droite a été mis en examen dans cette affaire.

À lire aussi
Emmanuel Macron face aux maires, dans l'Eure Emmanuel Macron
Débat : "Il y a un côté cure de jouvence" pour Macron, dit Roquette

11 candidats en lice

42.000 élus se sont vus adressés des formulaires de parrainages dès le 25 février. Une fois leur signature apposée, les documents ont du être retournés au Conseil constitutionnel uniquement par voie postale. Auparavant, seuls 500 parrainages tirés au sort pour chaque candidat étaient publiés à l'issue de la période des parrainages. Grande nouveauté cette année, tous les parrainages validés ont été publiés en continu. Le mardi et le vendredi après-midi, la liste était actualisée et diffusée sur le site de l'institution.


C'est François Fillon qui le premier a recueilli ses 500 signatures. Dès le premier décompte du Conseil constitutionnel le 1er mars, le candidat de la droite avait déjà été parrainé par 738 élus. Le 7 mars, quatre candidats l'ont rejoint sur la ligne de départ de la présidentielle : Nathalie ArthaudNicolas Dupont-AignanBenoît Hamon, tout comme Emmanuel Macron

Le 10 mars, Marine Le Pen est officiellement entrée dans la course et François Asselineau s'est imposé comme le candidat surprise. Jean-Luc Mélenchon s'est lui ajouté à la liste le 14 mars. Jacques CheminadeJean Lassalle et Philippe Poutou ont fermé la marche au dernier moment.

Un premier tour historique

À l'issue du premier tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont qualifiés pour le second. Pour la première fois de l’histoire de la Ve République, les candidats de la droite et la gauche de gouvernement ont été éliminés au premier tour de la présidentielle.

Les Français installés à l'étranger ont placé Emmanuel Macron largement en tête du premier tour, quand Marine Le Pen n'arrive qu'en cinquième position. 

Si un fort taux d'abstention a un temps été craint, les Français se sont au final mobilisés en nombre dans les bureaux de vote. Soit un taux de participation de 78,23%.

Comment voter par procuration

Une procuration peut se faire gratuitement tout au long de l'année. Il est conseillé de la faire le plus tôt possible avant le scrutin pour éviter la forte affluence. Une procuration peut être établie soit pour un scrutin déterminé, soit pour une durée donnée qui est limitée à un an. Le mandant doit se présenter personnellement et être muni d'un justificatif d'identité et du formulaire de vote par procuration. Si vous n'avez pas ce dernier (disponible en ligne), l'administration peut vous le fournir.

L'électeur absent est appelé le "mandant". La personne qui vote à sa place est appelée le "mandataire". "Le mandataire doit être inscrit sur les listes électorales de la même commune que le mandant, mais pas forcément être électeur du même bureau de vote, ni du même arrondissement", peut-on lire sur le site du gouvernement. Pour établir une procuration le mandant doit se rendre : au tribunal d'instance, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Les citoyens résidant à l'étranger doivent se rendre au consulat ou à l'ambassade de France.

La présence du mandataire n'est pas nécessaire lors de l'établissement de la procuration. Le jour du scrutin, le mandataire se présente, muni de sa propre pièce d'identité. Même s'il a établi une procuration, le mandant peut voter personnellement si son mandataire ne l'a pas encore fait à sa place. 

Vote blanc

Le vote blanc, qui permet d'exprimer un refus de choix, n'est pas reconnu en France. Depuis une loi de 2014, ces bulletins sont décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tels au procès-verbal de chaque bureau de vote, mais ils ne sont pas pris en compte dans le calcul des suffrages exprimés.

Participation

À midi, 28,54% des électeurs français avaient voté dimanche 23 avril pour le premier tour de la présidentielle 2017. Ce taux est très légèrement supérieur à celui enregistré à la mi-journée pour le premier tour de 2012 (28,29%). Le chiffre, qui concerne la participation en métropole, a été publié par le ministère de l'Intérieur. S'il est quasiment stable par rapport au premier tour de 2012 (28,29%), ce chiffre de participation à la mi-journée est largement inférieur à celui de 2007 (31,21%), mais nettement supérieur à celui de 2002 (21,4%). En fin de journée, environ 78% des électeurs se seront rendus aux urnes afin d'élire le prochain présent de la République.   


La participation à midi au second tour s'élève à 28,23%, a annoncé le ministère de l'Intérieur, un niveau quasi stable par rapport à celui du premier tour (28,54%). La participation est toutefois en baisse par rapport au second tour de l'élection présidentielle de 2012, qui s'élevait à 30,66% à la même heure. Elle est également nettement inférieure à la participation à midi en 2007 (34,11%) mais supérieure à celle de 2002 (26,19%). 

Que disaient les sondages avant le 1er tour ?

Selon une enquête Kantar Sofres-OnePoint pour RTL, Le Figaro et LCI, Emmanuel Macron reste le favori du premier tour du scrutin. Avec 24% d'intentions de vote, le leader de "En Marche !" arrive en tête devant Marine Le Pen. La présidente du FN perd un point (23%), et arrive tout de même en seconde position. Elle serait ainsi qualifiée au second tour.

Arrivent ensuite François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. Malgré de fortes intentions de vote, le candidat Les Républicains et celui de la France insoumise stagnent en troisième et quatrième place. Mais la dynamique pourrait bien être du côté du vainqueur de la primaire de la droite et du centre. L'ancien premier ministre, qui gagne 1,5 point (18,5%), devance dorénavant Jean-Luc Mélenchon (18%).

Derrière, Benoît Hamon, qui fut un temps le quatrième homme des sondages derrière le trio de tête (Macron-Le Pen-Fillon) continue sa chute et obtient à peine 8% des intentions de vote. Début mars, il en récoltait le double. Chez les "petits" candidats, Nicolas Dupont-Aignan est celui qui tire son épingle du jeu avec 4%, devant Philippe Poutou (2%).

Que disaient les derniers sondages avant le second tour ?

Un sondage Elabe, réalisé après le débat de l'entre-deux-tours du 3 mai pour L'Express, renforce la première place d'Emmanuel Macron. Le candidat "En Marche !" est crédité de 62% des intentions de vote contre 38% pour son adversaire du Front national, qui enregistre une baisse notable de trois points par rapport à la précédente enquête de l'institut publiée le 2 mai.

Le report de voix des électeurs de Jean-Luc Mélenchon profite à Emmanuel Macron. Si le résultat de la consultation organisée par La France insoumise auprès de ses militants historiques a donné le vote blanc et l'abstention en tête, une nette majorité des électeurs du député européen (54% contre 14% pour Marine Le Pen) entend accorder sa voix à Emmanuel Macron. Une statistique en hausse de 10 points en quelques jours à peine. 

Résultats

Au premier tour, Emmanuel Macron (24,01%) est arrivé en tête devant Marine Le Pen (21,3%), François Fillon (20,01%) et Jean-Luc Mélenchon (19,58%). Retrouvez tous les résultats en cliquant ici.

Passation de pouvoir

Prochaine passation de pouvoir à l'Élysée pourrait rentrer dans les annales de la République. Elle pourrait avoir lieu le dimanche 14 mai. C'est l'hypothèse sur laquelle le protocole de l'Élysée travaille prioritairement, selon nos informations. Un dimanche, cela n'est pas arrivé depuis 110 ans. Des passations de pouvoir ont eu lieu le samedi, mais jamais le dimanche. Cela n'est arrivé qu'une fois en 170 ans : c'était le dimanche 18 février 1906, pour le président Armand Fallières.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Législatives 2017 François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787992178
Élection présidentielle 2017 : résultats, sondages, participation et infos pratiques
Élection présidentielle 2017 : résultats, sondages, participation et infos pratiques
Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont arrivés en tête du premier tour. Qui succédera à François Hollande à Élysée ? Réponse le dimanche 7 mai à 20 heures.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-sondages-dates-et-infos-pratiques-7787992178
2017-04-06 17:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ZwJPG6Y5EtE9xLOOmC1DEQ/330v220-2/online/image/2017/0424/7788269212_les-deux-finalistes-de-l-election-presidentielle-2017-emmanuel-macron-et-marine-le-pen.jpg