2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : seulement 15% des Français souhaitent une candidature de François Hollande

Une possible candidature de Manuel Valls ou Martine Aubry ne réjouit pas plus les Français interrogés dans ce sondage.

François Hollande sur le perron de l'Élysée
François Hollande sur le perron de l'Élysée Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

François Hollande sera-t-il candidat à sa réélection ? Si le mystère reste entier, il semble toutefois que les Français ne soient pas prêts à lui accorder un second mandat puisque seulement 15% d'entre eux souhaitent que le chef de l'État soit candidat à la présidentielle 2017, selon un sondage BVA pour Orange et iTÉLÉ publié samedi 9 avril.

Parmi les sympathisants de la gauche, 27% souhaitent sa candidature, ils sont 42% au sein du Parti socialiste. En revanche, seuls 9% des sondés hors Parti socialiste se positionnent en faveur de sa candidature. Seulement 5% de ses électeurs du premier tour du scrutin de 2012 et par 24% de ses électeurs du second tour de 2012, veulent que François Hollande soit de nouveau candidat.

Ni Martine Aubry ni Manuel Valls n'obtiennent un engouement quant à une possible candidature. Ainsi, 29% des Français souhaitent que l'actuel Premier ministre se présente en 2017 et 23% des sondés se disent favorables à une candidature de la maire de Lille.

Une primaire à gauche divise

Par ailleurs, 44% des Français et 56% des sympathisants de la gauche souhaitent une primaire PS-EELV, alors qu'une primaire de l'ensemble de la gauche n'est souhaitée que par 41% des Français et 50% des sympathisants de la gauche.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Christophe Castaner le 20 mars 2020 violences
Macron : de candidat à président, retour sur ses déclarations sur les violences policières

En juin 2015, 81% des Français, tout comme 90% des sympathisants de la gauche et 93% des sympathisants du Parti socialiste, souhaitaient que le Parti socialiste organise une primaire pour désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2017.

La peur d'un nouveau 21 avril

Enfin, 53% des Français se disent inquiets de la possibilité d'un 21 avril bis. Cette perspective de l'absence d'un candidat de gauche au second tour de la présidentielle, où serait présente Marine Le Pen, inquiète 91% des sympathisants de la gauche. À droite, elle inquiète majoritairement les sympathisants du MoDem (59%) et de l'UDI (50%), mais moins les sympathisants Les Républicains (30%) et ceux du Front national (5%).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Hollande Primaire PS
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants