1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : qui sont les soutiens de Vincent Peillon ?
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : qui sont les soutiens de Vincent Peillon ?

ÉCLAIRAGE - L'ancien ministre de l'Éducation nationale a officiellement déclaré sa candidature dimanche 11 décembre.

Vincent Peillon, le 30 octobre 2013 à l'Élysée (archives)
Vincent Peillon, le 30 octobre 2013 à l'Élysée (archives)
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Pour l'heure, ce n'est pas encore une foule qui se presse aux côtés de Vincent Peillon, "candidat d'une éthique politique". Mais l'ancien ministre de l'Éducation nationale commence à engranger les soutiens. Après que sa candidature a fuité dans la presse mercredi 7 décembre, celui qui est redevenu professeur de philosophie en parallèle de son mandat de député européen a officialisé sa candidature à la primaire de la Belle Alliance populaire en vue de l'élection présidentielle de 2017, dimanche 11 décembre sur le plateau du 20 heures de France 2.

Depuis, l'ancien locataire du ministère de la rue de Grenelle a été rallié par Anne Hidalgo, qui a officialisé son soutien le lendemain, lundi 12 décembre dans la matinée. Outre l'édile de la capitale, Vincent Peillon peut également compter sur le soutien, à titre personnel, de la députée socialiste des Hautes-Alpes Karine Berger, auteure de la motion D présentée au congrès de Poitiers du Parti socialiste et première signataire de La Fabrique, un courant du parti de la rue de Solférino. 

Vincent Peillon est aussi soutenu par le député hollandais de l'Hérault Sébastien Denaja, qui dans un entretien accordé au Figaro a déclaré que l'ancien ministre "est la gauche [qu'il] aime. La gauche que l'on aime, même ! C'est une gauche fidèle et fière de ses valeurs. C'est la gauche d'une éthique politique, la gauche qui pense que la République démocratique, sociale et laïque est ce qui doit rassembler toutes les gauches". Le député Patrick Mennucci a d'ores et déjà assuré Vincent Peillon de son soutien, ainsi que son parrainage qui ira au député européen, à l'instar des parlementaires Eduardo Rihan-Cypel et Patrick Bloche.

Aubry et Moscovici nient avoir poussé la candidature de Peillon

En coulisses, le bruit circule que la candidature de Vincent Peillon aurait été fortement poussée par la maire de Lille Martine Aubry ou encore le commissaire européen Pierre Moscovici. Mais les deux intéressés démentent toute manœuvre en ce sens, et Vincent Peillon assure qu'il a pris sa décision "dans la solitude de sa conscience", en apprenant le renoncement de François Hollande. S'il s'avérait que Martine Aubry a bel et bien soutenu Vincent Peillon, cela signifierait qu'elle n'a pas la rancune tenace. En 2011, Vincent Peillon lui avait décerné le "label Marine Le Pen" en 2011 après qu'elle avait qualifié François Hollande de "candidat du système".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Actu