1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : quand Nicolas Hulot agace l'entourage de Yannick Jadot
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : quand Nicolas Hulot agace l'entourage de Yannick Jadot

CONFIDENTIELS RTL - L'écologiste Nicolas Hulot a assuré qu'il ne s'engagerait derrière aucun candidat à la présidentielle, estimant que "les idées sont plus importantes que les hommes".

Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique et Solidaire
Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique et Solidaire
Crédit : SIPA
Présidentielle 2017 : quand Nicolas Hulot agace l'entourage de Yannick Jadot
02:50
Présidentielle 2017 : quand Nicolas Hulot agace l'entourage de Yannick Jadot
03:01
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

Nicolas Hulot ne soutiendra aucun candidat avant le premier tour de la présidentielle. Le président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme l'a officialisé mardi 28 février sur LCI. "Ma neutralité restera jusqu'à l'élection présidentielle", a prévenu celui qui avait participé en 2012 à la primaire écologiste. Il distribue certes des bons points pour leurs programmes respectifs à Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon, dont il salue "l'émulation constructive". Nettement moins à Emmanuel Macron, même s’il estime que le candidat d'En Marche ! "égrène de jour en jour un certain nombre de mesures" en faveur de l'environnement.

L'ancienne star du petit écran explique que son problème n’est pas de soutenir "un candidat" mais "des idées". Cette position a le don d'agacer du côté de chez ses anciens camarades d'Europe - Écologie les Verts, et notamment dans l’entourage de Yannick Jadot où l’on est très satisfait de l’accord programmatique trouvé avec Benoît Hamon. "Il devrait passer un petit peu moins de temps à conseiller des présidents" et un petit peu plus à s’engager pour des candidats.

"Stratégie typiquement hulotienne"

L'un des proches de Nicolas Hulot a annoncé son ralliement à Emmanuel Macron. Il s'agit de son ancien porte-parole, Mathieu Orphelin. Ce qui irrite aussi. C'est une "stratégie typiquement hulotienne", balance l'entourage de Jadot, pour qui cela consiste "à se sacrifier, à essayer de convertir un type qui est zéro en écologie" (alias Macron) plutôt qu’à soutenir le vrai candidat écologiste.

Quant au député ex-Europe - Écologie les Verts, François de Rugy, qui soutient lui aussi officiellement le candidat d'"En Marche !", ce n'est pas beaucoup mieux. Il s’est, selon Jadot, "complètement perdu"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/