1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pourquoi Manuel Valls va voter pour Emmanuel Macron

Pourquoi Manuel Valls va voter pour Emmanuel Macron

ÉCLAIRAGE - Manuel Valls a mis fin aux rumeurs en annonçant qu'il votera pour Emmanuel Macron lors du premier tour de l'élection présidentielle.

Manuel Valls, le 29 janvier 2017
Manuel Valls, le 29 janvier 2017
Crédit : Christophe Ena/AP/SIPA
Marie-Pierre Haddad
Journaliste

Ni parrainage, ni vote. Benoît Hamon devra compter sans Manuel Valls pour l'élection présidentielle. L'ancien premier ministre a annoncé, ce mercredi 29 mars, qu'il comptait voter pour Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle. L'ancien candidat à la primaire de la gauche a expliqué ce choix par la volonté de "ne vouloir prendre aucun risque pour la République" face au niveau élevé de la candidate du Front national Marine Le Pen, promise à une qualification au second tour selon les sondages. 

"Rien n'est joué pour le premier tour, ni pour le second, dans un climat nauséabond. Je crains une abstention forte, je m'étonne aussi qu'on ne souligne pas plus le risque du Front national (...) Je ne prendrai aucun risque pour la République, pour la France, a-t-il annoncé sur BFMTV. Donc je voterai pour Emmanuel Macron. Je prends mes responsabilités. L'intérêt supérieur du pays, l'intérêt supérieur de la France, va au-delà des règles d'un parti, d'une primaire et d'une commission". 

Un sévère critique de la stratégie de Benoît Hamon

L'ancien premier ministre en a profité pour égratigner la campagne de Benoît Hamon : "Qui a fait le choix de ne pas occuper une position centrale après la primaire, de ne pas rassembler toute la gauche progressiste ? Qui dans le dernier débat (...) s'en est pris d'abord sur les questions d'argent, à Emmanuel Macron, plutôt qu'à Marine Le Pen ou François Fillon ? Qui parle de marchepied du Front national en parlant d'Emmanuel Macron ? (...) Ce n'est pas un ralliement. C'est une prise de position responsable. Dès que Manuel Valls a prononcé ces mots, un flot de critiques est apparu. Sur Twitter, Arnaud Montebourg a écrit : "Chacun sait désormais ce que vaut un engagement signé sur l'honneur d'un homme comme Manuel Valls : rien. Ce que vaut un homme sans honneur". ".

Une exclusion du Parti socialiste ?

Manuel Valls ne craint pas d'être exclu du Parti socialiste. "Moi ? Je serais exclu par ceux qui n'ont respecté aucune règle pendant cinq ans ?", a-t-il déclaré en faisant une allusion directe aux frondeurs. L'ancien premier ministre ajoute ainsi son nom à la liste des membres du gouvernement de François Hollande qui se sont ralliés à Emmanuel Macron

À lire aussi

De son côté, le candidat d'"En Marche !" a "remercié" Manuel Valls. "Je pense que ça traduit ce que j'avais indiqué il y a plusieurs mois, c'est à dire que les primaires n'étaient pas en situation de regrouper l'ensemble de la gauche, et cela traduit le fait que les sociaux-démocrates et les femmes et les hommes de gauche responsables sont prêts à s'inscrire dans une démarche qui est la mienne", a-t-il expliqué à l'antenne d'Europe 1.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/