1 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : "Personne n'a l'envergure de Mitterrand", selon Duhamel

Aujourd'hui, pour l'éditorialiste, personne n'est capable de rassembler la gauche comme François Mitterrand l'a fait en 1981.

Alain Duhamel L'Edito d'Alain Duhamel Alain Duhamel
>
Présidentielle 2017 : "Personne n'a l'envergure de Mitterrand", selon Duhamel Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alain Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

Pour bien aborder l'élection présidentielle à venir, replongez-vous dans l'histoire de la Ve République, qui montre que les choses ne se passent finalement pas toujours comme prévu. En 1981, François Mitterrand est élu, la gauche arrive au pouvoir, et il peut dire merci à Jacques Chirac, qui lui a donné deux bons coups de main. Le premier en menant une campagne plus qu'agressive contre Valéry Giscard-d'Estaing dont il était le Premier ministre. Une campagne haineuse. Puis, quand Chirac a été éliminé du second tour, il a incité les militants de son parti à voter pour François Mitterrand, pensant pouvoir ainsi arriver à l'Élysée sept ans plus tard.

Pourquoi cette haine entre les deux hommes ? D'une part, c'est une question de personne, chacun étant persuadé en 1974 qu'il ne ferait qu'une bouchée de l'autre. VGE avait un grand sentiment de supériorité intellectuelle par rapport à Chirac, et Chirac pensait qu'il avait une formation gaulliste beaucoup plus puissante que les républicains indépendants de Valéry Giscard-d'Estaing. 

Qui pour être le François Mitterrand de 2017 ?

En 1981, le débat entre François Mitterrand et Valéry Giscard-d'Estaing va jouer un rôle dans la mesure où Mitterrand ne s'est plus laissé démonter, contrairement au débat de 1974, et à cette occasion a prouvé qu'il avait la stature d'un président. Seulement, pour cette élection, la France ne faisait pas seulement un choix entre deux hommes, ni entre la gauche et la droite, mais un réel choix entre deux types de société. La période 1981-1983 a d'ailleurs été effectivement un tournant majeur. 

À lire aussi
Benoît Hamon au soir de sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, à Paris le 23 avril 2017 Parti socialiste
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon aussi a bénéficié de ristournes

Aujourd'hui, qui peut être le nouveau François Mitterrand ? Celui qui pourra rassembler son camp ? Personne. Personne à gauche n'a l'envergure. Ça faisait 20 ans que François Mitterrand combattait pour être le leader de la gauche, et pour rassembler, de gré ou de force, les différentes composantes autour de lui. Il reste, même d'après VGE, le dernier président de la Ve République. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François mitterrand Valéry Giscard d'Estaing
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786448118
Présidentielle 2017 : "Personne n'a l'envergure de Mitterrand", selon Duhamel
Présidentielle 2017 : "Personne n'a l'envergure de Mitterrand", selon Duhamel
Aujourd'hui, pour l'éditorialiste, personne n'est capable de rassembler la gauche comme François Mitterrand l'a fait en 1981.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-personne-n-a-l-envergure-de-mitterrand-selon-duhamel-7786448118
2016-12-26 11:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f3nEU07Gd788vYOTnDsJYQ/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346776_alain-duhamel.jpg