2 min de lecture Écologie

Présidentielle 2017 : Nicolas Hulot fait son entrée dans la campagne

L'ancien animateur de TF1 a lancé un appel à tous les candidats à l'élection présidentielle jeudi 23 mars, avec près de 80 associations.

Une majorité de Français voit bien Nicolas Hulot comme candidat de la gauche aux présidentielles de 2017
Une majorité de Français voit bien Nicolas Hulot comme candidat de la gauche aux présidentielles de 2017 Crédit : AFP/S.de Sakutin
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

Il n'est pas candidat mais a bien l'intention de faire entendre sa voix. Nicolas Hulot, qui a longtemps hésité avant d'annoncer qu'il n'était pas candidat à l'élection présidentielle, a lancé jeudi 23 mars un "appel des solidarités". 

En partenariat avec près de 80 associations dont Emmaüs, Action contre la faim, Greenpeace ou encore la Fondation Abbé Pierre, cette démarche invite le plus grand nombre de citoyens à y adhérer, à un mois de l'élection présidentielle. Elle s'adresse "à celles et ceux qui ont l’impression que quelque chose ne tourne pas rond, à celles et ceux qui ne se sentent pas bien représenté(e)s, ni écouté(e)s, à celles et ceux qui vivent une réalité en décalage avec celle qu’on voit sur les écrans", peut-on lire sur le site internet.

"On fait l'appel, comme à l'école, et on répond présent", a expliqué Nicolas Hulot. Chaque citoyen est invité à signer l'appel sur le site www.appel-des-solidarites.fr ou gratuitement par SMS au 32321 en tapant le mot "Présent". 

Nicolas Hulot ne soutient pas de candidat

"La solidarité est-elle une option ou une condition à la paix sociale et à la paix dans le monde?", s'est interrogé sur France Inter Nicolas Hulot, pour qui "il faut lui donner une autre dimension, l'imprimer dans l'ADN de nos sociétés" : c'est "un appel pour que nous ne soyons pas seulement guidés par la peur". 

À lire aussi
Un élevage de canards (Illustration). écologie
Coronavirus et confinement : comment la nature s'adapte et reprend ses droits

"A-t-on besoin d'être à la gauche de la gauche pour exiger que ce soit une priorité diplomatique, française et européenne?", a-t-il ajouté. "La violence latente n'est pas née par hasard (...) Si nous aspirons à des relations pacifiques, il faut changer de focus et faire que les solidarités deviennent le 1er critère dans nos choix de politiques". Autre priorité, l'écologie: "c'est aussi la solidarité avec nos enfants, avec ceux qui sont victimes du changement climatique", a fait valoir l'ex-envoyé spécial de François Hollande pour le climat. 

Pas question en revanche pour le collectif d'appeler à voter pour tel ou tel candidat, a ajouté l'ancien candidat à la primaire des Verts en 2011. "Ce n'est pas à nous de nous substituer à la conscience du citoyen", a-t-il expliqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Nicolas Hulot Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants