2 min de lecture Présidentielle 2017

Marine Le Pen "se donne la possibilité de sortir de l'Europe" dès son élection

REPLAY - Selon notre journaliste politique Olivier Mazerolle, la candidate du Front national à la présidentielle prévoit une réforme dans la Constitution qui rendrait inutile le référendum qu'elle propose sur l'Europe.

debat Le Mag Pol Vincent Parizot iTunes RSS
>
Marine Le Pen "se donne la possibilité de sortir de l'Europe" dès son élection Crédit Média : Olivier Mazerolle, Philippe Robuchon | Date :
La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon Journaliste RTL

Marine Le Pen a-t-elle atteint le fameux plafond de verre qui l'empêche d'aller plus haut ? Il y a quelques mois, des sondages assuraient que la candidate du Front national dépasserait les 30% au premier tour de la présidentielle. Or les dernières enquêtes laissent penser que non seulement celle-ci ne dépasserait pas les 30%, mais certains sondages prétendent même qu'elle s'en éloigne. C'est notamment le cas de notre dernier sondage pour RTL Le Figaro LCI qui annonce qu'elle reste, certes, en tête, mais recule de deux points, comme Emmanuel Macron, pour atteindre 24% d'intentions de vote. 

"Le débat cette semaine sur les chaînes d'info l'a un peu diluée, parce qu'elle s'est retrouvée avec 9 anti-européens qui veulent faire à peu près la même chose qu'elle (...) sa singularité sur l'alternative politique qu'elle incarne et qu'elle propose aux Français se dilue un peu", estime Christophe Jakubyszyn de LCI. Yvez Thréard du Figaro note pour sa part "un grand halo d'imprécision et de confusion dans le programme de Marine Le Pen".

Lors du Grand Jury de ce 9 avril dont elle était l'invitée, Marine Le Pen "a fait apparaître quelque chose qui jusqu'à présent n'était pas apparu clairement", fait remarquer Olivier Mazerolle. "C'est qu'elle veut, lors de la réforme constitutionnelle, réformer l'article de la Constitution française qui indique que la France participe au fonctionnement de l'Europe en vertu du traité de Lisbonne. De facto, elle se donne la possibilité de sortir de l'Europe", poursuit-il. "On est dans une situation qui fait que le référendum qui viendrait 6 ou 8 mois plus tard n'a plus vraiment de raison d'être", souligne le journaliste de RTL.

Les chroniques du Mag Pol

Moi Candidat
La Campagne en famille

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Union européenne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants