1 min de lecture Présidentielle 2017

Marine Le Pen prête à faire appel à des banques étrangères pour financer sa campagne

INFO RTL - En difficulté pour financer sa campagne, Marine Le Pen serait prête à faire appel à des banques étrangères.

Marine Le Pen à Fréjus, le 18 septembre 2016
Marine Le Pen à Fréjus, le 18 septembre 2016 Crédit : FRANCK PENNANT / AFP
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Clarisse Martin

La campagne présidentielle se joue également au niveau des financements. Et à ce jeu-là, tous les partis ne combattent pas à armes égales. Une réalité à laquelle la candidate Front national à l'élection présidentielle de 2017 Marine Le Pen fait face. Il y a quelques semaines, le patron de la Société générale, Frédéric Oudéa, a adressé au parti frontiste une fin de non-recevoir, refusant catégoriquement de lui accorder un prêt en vue du scrutin présidentiel.

Un courrier dont la tonalité a déplu à la présidente du Front national, le jugeant "à la limite de la courtoisie". Pour remédier à ses problèmes de financement, la dirigeante du FN serait donc prête à faire appel à des banques basées à l'étranger, notamment des banques russes, auxquelles elle avait déjà eu recours dans le passé. Pour l'universitaire Cécile Vaissié, ce prêt serait avant tout tactique. "Je ne peux pas croire qu'il n'y ait pas un intérêt pour la Russie. Plus Marine Le Pen aura de voix à la présidentielle, plus elle aura de poids en France, et plus Poutine sera content puisqu'elle a des positions qui sont à 100% pour Poutine".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants