1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : "Marine Le Pen cherche à apparaître moins Le Pen et plus Marine"
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : "Marine Le Pen cherche à apparaître moins Le Pen et plus Marine"

ÉDITO - La candidate du Front national est étonnamment apparue en retrait lors du "Grand Débat", mardi 4 avril. Retour sur une stratégie forcée.

Marine Le Pen, le 2 octobre 2015
Marine Le Pen, le 2 octobre 2015
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Présidentielle 2017 : "Marine Le Pen cherche à apparaître moins Le Pen et plus Marine"
02:50
Présidentielle 2017 : "Marine Le Pen cherche à apparaître moins Le Pen et plus Marine", décrypte Alba Ventura
02:53
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

Qu'arrive-t-il à Marine Le Pen ? Lors du débat des onze candidats à la présidentielle, mardi 4 avril, la candidate du Front national a connu quelques turbulences. Elle a été mise en difficulté. Ce n'est pourtant pas dans ses habitudes de se laisser malmener. Marine le Pen, c'est plutôt une frondeuse. Elle est plutôt forte en gueule, pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Marine Le Pen, en règle générale, il ne faut pas trop la chercher. Là, lors du débat télévisé, c'est l'inverse que l'on a vu : une Marine le Pen en retrait. Rien à voir avec ses propos d'estrade ou les interview choc, parfois, qu'elle peut donner seule face à un interlocuteur. Elle était même un peu figée par moments.

Alors, il ne faut pas exclure le contexte dans lequel se trouve la candidate ne ce moment. Plongée dans les affaires de financement du FN et autres emplois fictifs. Brouillée avec sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, dont certains disent que cette dernière pourrait renoncer aux législatives. Sans compter les sondages qui patinent. Résultat : Marine le Pen a été souvent prise de court, bousculée.

Poutou représente une grande part de son électorat

On n'est pas habitué à la voir se faire "moucher", surtout par un candidat à priori moins aguerri qu'elle, à savoir le candidat du NPA Philippe Poutou (encore que chez les trotskistes, on est très aguerri). Mais celui-ci a réussi à lui porter l'estocade. Il a tapé juste en l'attaquant sur ses poursuites judiciaires sur l'air de "Vous, vous avez une immunité parlementaire, alors que nous, nous n'avons pas l'immunité ouvrière".

Cette Marine Le Pen en demi-teinte, c'est moins subi qu'une stratégie forcée. D'abord elle a eu tort de se laisser entraîner dans la discussion avec Philippe Poutou. Elle s'en est rendue compte. Dans sa tête, il y avait quelque chose comme "jusqu'où ne pas aller trop loin". Savez-vous pourquoi elle a refusé de croiser le fer avec Poutou, pourquoi elle a stoppé net la confrontation au risque de s'enliser et déraper ? Parce que Philippe Poutou est un ouvrier. Il représente une grande partie de son électorat. C'est un vote qu'elle travaille depuis longtemps. En 2015 aux régionales, 43% des ouvriers ont voté  FN. Face à un ouvrier, même s'il ne vote pas pour elle, elle ne pouvait pas hausser le ton ou le renvoyer dans ses cordes.

Ne pas choquer ceux qui lui sont acquis

À lire aussi

Marine le Pen bataille pour séduire les classes moyennes et les retraités qui ne lui font pas confiance sur la sortie l'euro. Elle ne peut pas se permettre de choquer ceux qui lui sont acquis. Donc elle a préféré en rabattre. Comme elle a préféré ne pas ferrailler avec Jean-Luc Mélenchon le Républicain, ou Nathalie Arthaud la porte-voix des travailleurs et des précaires, ou encore Nicolas Dupont-Aignan le souverainiste. Parce qu'elle ne veut pas risquer de se mettre à dos une partie, même infime, de leurs électorats dans une perspective de second tour. Sait-on jamais.

Alors ça lui coûte, parce que comme mardi soir elle apparaît moins offensive, moins tonitruante. En même temps, c'est aussi ce qu'elle cherche depuis le début de la campagne. Apparaître moins agressive, plus calme et donc "présidentielle". Moins Le Pen et plus Marine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/