3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Macron, "c'est le crash assuré", tacle Baroin

Le premier ministre potentiel de François Fillon poursuit le virage "anti-Macron" qu'a décidé de prendre François Fillon.

François Baroin, le 16 février 2017
François Baroin, le 16 février 2017 Crédit : REMY GABALDA / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Les derniers sondages l'illustrent : ce n'est plus un match à deux mais un match à quatre qui se profile à 22 jours du premier tour de la présidentielle. Emmanuel Macron et Marine Le Pen trustent toujours les deux premières places. Jean-Luc Mélenchon semble avoir définitivement pris le dessus sur Benoît Hamon. Quant à François Fillon, il laisse entendre que la bataille n'est pas perdue en haussant le ton contre Emmanuel Macron.

Dans ce contexte où toutes les options sont ouvertes, François Baroin, pilier de la campagne de François Fillon monte encore d'un cran dans les attaques. Après ses déclarations fracassantes au micro du Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI dimanche 26 mars, c'est dans les colonnes du Parisien qu'il tacle Emmanuel Macron : "C'est un socialiste. Il a été l'un des acteurs majeurs du mensonge de la campagne de 2012. Il a été le collaborateur de Hollande qui a imposé une purge de 50 milliards de matraquage fiscal (...) Il a dit tout et son contraire. Il a des problèmes avec l'histoire, avec la géographie et avec l'économie."

Dans la même interview, dans laquelle il élude la mise en examen et les affaires qui ont rattrapé son candidat ces dernières semaines, ce proche de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy compare Emmanuel Macron à "un populisme que je qualifie de mondain". "On se retrouve dans un avion avec un pilote qui n'a jamais rien piloté, des copilotes qui vont de Cohn-Bendit à François Bayrou - qui n'est jamais décevant quand il s'agit de soutenir la gauche - et un personnel navigant qui va de Ségolène Royal à Jean-Yves Le Drian. C'est le crash assuré."

Drôle d'atmosphère chez Les Républicains

À trois semaines du premier tour de la présidentielle, une drôle d'atmosphère règne chez Les Républicains. Samedi 1er avril, Christian Estrosi, président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, a rencontré Emmanuel Macron, candidat "En Marche !" mais surtout adversaire direct de l'ancien premier ministre. L'ex-maire de Nice se défend de tout soutien ou ralliement à l'attention de l'ex-locataire de Bercy. "Un accueil républicain", justifie simplement l'entourage de Christian Estrosi, copieusement sifflé au moment de sa prise de parole au meeting de François Fillon à Toulon la veille. Cette rencontre intervient à un moment où le torchon brûle entre François Fillon et Emmanuel Macron, la cible à abattre pour la droite.

À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

Sur RTL, dans Les Petits-déjeuners de la présidentielle, François Fillon a volontairement modifié le patronyme de son adversaire, rebaptisé Emmanuel Hollande ou François Macron. François Baroin confirme la stratégie dans Le Parisien : "Son programme, c'est du pur Hollande dans le texte. Il propose 60 milliards d'économies, mais 50 milliards de dépenses (...) Au fond, ce qu'il porte, c'est une admiration béate de la mondialisation tout en pensant qu'il faut un vaccin pour aller en province. En prime, il veut supprimer tous les contre-pouvoirs."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron François Baroin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787908450
Présidentielle 2017 : Macron, "c'est le crash assuré", tacle Baroin
Présidentielle 2017 : Macron, "c'est le crash assuré", tacle Baroin
Le premier ministre potentiel de François Fillon poursuit le virage "anti-Macron" qu'a décidé de prendre François Fillon.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-macron-c-est-le-crash-assure-tacle-baroin-7787908450
2017-04-01 11:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fdRX4DEUXbE3ChNxzfwhLg/330v220-2/online/image/2017/0306/7787546957_francois-baroin-le-16-fevrier-2017.jpg