1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : les 3 premiers chantiers du quinquennat Macron
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : les 3 premiers chantiers du quinquennat Macron

Moralisation de la vie politique, réforme du droit du travail, éducation... Les 100 premiers jours d'Emmanuel Macron seront jalonnés de réformes épineuses.

Emmanuel Macron lors du débat sur TF1, le 20 mars 2017
Emmanuel Macron lors du débat sur TF1, le 20 mars 2017
Crédit : Eliot BLONDET / AFP
Félix Roudaut & AFP

La France a élu son huitième président sous la Ve République. À 39 ans, Emmanuel Macron a remporté le deuxième tour de l'élection présidentielle, fort de 66,06% des voixMarine Le Pen, candidate du Front national, obtient quant à elle 33,94% des suffrages. Une explosion de joie a accompagné l'annonce de ces résultats devant la pyramide du Louvre où s'étaient rassemblés quelques milliers de partisans du président élu.

Juste après l'annonce de son élection, l'ancien ministre de l'Économie s'est félicité de l'ouverture d'une "nouvelle page", "celle de l'espoir et de la confiance retrouvés". Une dynamique que le nouveau chef de l'État compte insuffler rapidement. De son arrivée à l'Élysée à la fin de l'année 2017, voici les premières mesures que prévoit de prendre Emmanuel Macron.

1. Moralisation de la vie politique et audit des finances publiques

Dès son entrée en fonction, Emmanuel Macron promet de demander à la Cour des comptes un audit des finances publiques "afin de disposer à la mi-juin des résultats de la gestion en cours". Le président élu présentera une feuille de route comportant des objectifs "clairs" à chacun de ses ministres. Ces derniers devraient être nommés la semaine suivant la passation de pouvoir, dimanche 14 mai.

Dans le Journal du dimanche, Emmanuel Macron présentait une mesure phare de son début de mandat : la moralisation de la vie politique. Le projet de loi, qui interdira entre autres le népotisme pour les parlementaires, sera "mis sur la table du Conseil des ministres avant les législatives" de juin, afin d'être voté ultérieurement.

2. Travail et sécurité au Parlement

À lire aussi

La séquence des législatives passée, le leader du mouvement "En Marche !" demandera lors d'une session parlementaire extraordinaire, l'autorisation de légiférer par ordonnance, un moyen pour le gouvernement de faire passer des lois plus rapidement. Une mesure qui lui permettrait de "simplifier" dès l'été le droit du travail en donnant la priorité à l'accord d'entreprise pour fixer la durée du temps de travail, et en encadrant le montant des dommages et intérêts accordés par les prud'hommes pour licenciement.

Sécurité et terrorisme seront également un sujet majeur de l'été. Un débat parlementaire autour de la prolongation de l'état d'urgence devrait avoir lieu. De même, le chef de l'État compte créer un état-major permanent des opérations de sécurité intérieure, de renseignement et de lutte contre le terrorisme, ainsi que d'une cellule spéciale du renseignement dédiée au groupe État islamique.

Emmanuel Macron effectuera ensuite un tour des capitales européennes afin de proposer une feuille de route quinquennale afin de doter la zone euro d'un "vrai budget".

3. Éducation et mobilité

Sur le volet de l'Éducation, le président élu prône la limitation à 12 du nombre d'élèves par classe en zone prioritaire et le "retour" des classes bilingues, supprimées en partie par la réforme du collège. En septembre, Emmanuel Macron devrait également défendre un projet de loi sur la mobilité et le logement pour créer un "choc de logement" dans les zones tendues.

À l'automne, les discussions sur l'instauration d'une dose de proportionnelle à l'Assemblée nationale et sur la réduction d'un tiers du nombre de parlementaires devraient s'enclencher. La réforme pourrait entrer en vigueur aux élections législatives suivantes (en principe en 2022).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/