1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : le tacle d'Emmanuel Macron à Manuel Valls
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : le tacle d'Emmanuel Macron à Manuel Valls

L'ancien ministre reproche au chef du gouvernement son ambiguïté quant à une possible candidature à la présidentielle.

Manuel Valls et Emmanuel Macron, à Matignon le 8 février 2016
Manuel Valls et Emmanuel Macron, à Matignon le 8 février 2016
Crédit : CHAMUSSY/SIPA
Ambre Deharo
Ambre Deharo

Manuel Valls cache de plus en plus difficilement ses velléités de candidature à l'élection présidentielle de 2017. Une position qui ne plaît pas à tout le monde, et certainement pas à certains anciens du gouvernement. À l'exemple d'Emmanuel Macron. L'ancien ministre de l'Économie, qui a quitté ses fonctions le 30 août dernier afin de lancer son mouvement En Marche ! et ainsi préparer sa candidature, aimerait bien que d'autres, comme Valls, prennent modèle sur lui. Réagissant, le 27 novembre, à l'entretien accordé par le Premier ministre au Journal du Dimanche dans lequel il laisse entendre une possible candidature prochaine, Emmanuel Macron s'est ainsi permis de critiquer la loyauté de Manuel Valls envers François Hollande. 

"Je considère qu'il est même déjà allé trop loin. Quand on est Premier ministre d'un pays dont on dit qu'il est dans une situation historiquement grave, on ne tient pas ces propos sur le président de la République, c'est tout", a ainsi déclaré Emmanuel Macron sur France 2. Estimant la situation intenable, il n'a pas manqué de faire la leçon à son ancien chef. "Lorsque j'ai eu des désaccords, je les ai exprimés puis j'ai pris mes responsabilités en quittant le gouvernement", a ainsi poursuivi l'ancien ministre de l'Économie. Il invite donc Manuel Valls à faire de même. "Il a sa conscience pour lui comme on dit (...)Le président aura ses propres discussions avec lui."

La mort d'une loyauté

Manuel Valls avait jusqu'à présent fait de la loyauté envers François Hollande sa marque de fabrique, soutenant de président de la République au plus bas des sondages, et appelant à l'unité derrière le chef de l'État. Mais depuis quelques semaines, une sorte de guerre silencieuse semble détruire la relation des deux hommes, notamment depuis la parution du livre Un président ne devrait pas dire ça des journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet. Depuis la publication de certains sondages le donnant favori face à un François Hollande candidat, Manuel Valls entretient le doute quant à son ambition présidentielle. Dans les colonnes du JDD, il affirmait notamment qu'il était "prêt au face-à-face" avec la droite en vu de 2017.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.