1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : le QG de campagne de François Fillon se transforme en bunker
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : le QG de campagne de François Fillon se transforme en bunker

CONFIDENTIELS RTL - Les proches du candidat de la droite font tout pour tenir secret le plan média de François Fillon, empêtré dans le "Penelope gate".

À la fin du meeting de François Fillon à Cherleville-Mézières, le 5 février 2017
À la fin du meeting de François Fillon à Cherleville-Mézières, le 5 février 2017
Crédit : SIPA
Présidentielle 2017 : le QG de campagne de François Fillon se transforme en bunker
00:03:04
Présidentielle 2017 : le QG de campagne de François Fillon se transforme en bunker
00:08:18
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

François Fillon a travaillé tout le week-end sur un nouveau plan de communication. On sait qu’il devrait s'exprimer à la télévision et faire acte de contrition pour sauver sa candidature à la présidentielle. D'ici là, son quartier général se transforme petit à petit en bunker. Son premier cercle fait, semble-t-il, barrage autour de lui. Dimanche 5 février à 18 heures, comme la veille dans la journée, ils n'étaient qu’une toute petite poignée à phosphorer autour de François Fillon. Il y avait là sa garde rapprochée : ses deux communicantes bien sûr, Anne Méaux et Myriam Lévy, son directeur de campagne, Patrick Stefanini, son porte-parole, le député Thierry Solère, et son bras droit politique, le sénateur Bruno Retailleau. À la sortie, impossible de leur soutirer la moindre information. Ils font tout pour que le plan média de leur candidat, en ce début de semaine, soit tenu secret le plus longtemps possible.

Il faut dire que François Fillon joue très gros.
Les rumeurs sont encore allées bon train ce week-end sur un éventuel "débranchage" du candidat. Le climat de suspicion est tel que depuis quelques jours les proches de François Fillon sont même tenus de laisser leurs téléphones portables à l'entrée de la pièce dans laquelle ils se réunissent.

Résultat : même les porte-parole de la campagne se trouvaient dimanche soir sans la moindre information. Certains d’entre eux, qui devaient intervenir dans les médias ce lundi 6 février, cherchaient vainement à se procurer des "éléments de langage". Cela promet encore de grands moments de communication politique du côté des soutiens de François Fillon. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/