2 min de lecture Économie

Présidentielle 2017 : la hausse des taux d'intérêt s'invite dans la campagne électorale

ÉDITO - L’échéance présidentielle fait monter la pression sur les taux d’intérêt payés par Bercy. Une évolution qui suit les péripéties de la campagne, et qui n'est pas une très bonne nouvelle.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Présidentielle 2017 : la hausse des taux d'intérêt s'invite dans la campagne électorale Crédit Image : LODI FRANCK/SIPA | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

La France va emprunter 200 milliards cette année. Beaucoup plus si les programmes des candidats les plus dépensiers s’imposent à l'Élysée. Une perspective qui n’est pas neutre, car elle va peser à la fois sur nos comptes publics, sur nos impôts et sur la dette. Maintenant il ne s’agit pas de paniquer. En tout cas pas encore. D'abord car la Banque centrale européenne continue de déverser massivement de l'argent dans le circuit financier européen. Ce qui signifie que si nos emprunts sont un peu plus chers ils sont encore loin de l’alerte rouge. Ensuite, l'inflation pointe le nez en Europe. Cela va atténuer le choc. La prévision d’inflation pour la France est de 1,1%, ce qui donnera un taux réel proche de zéro.

Le risque de spéculation est déjà en place. Les spéculateurs ont à ce jour misé 45 milliards d'euros contre la dette française. Il y a ceux qui parient sur la victoire de Marine Le Pen, la sortie de l'euro et une dette convertie en francs qui entraînerait un effondrement de notre économie. Il y a ceux qui parient sur un décrochage vis-à-vis de l’Allemagne. Berlin emprunte à ce jour à 0,36%, contre 1,13% pour Bercy (le plus gros écart depuis 2012). Les investisseurs étrangers, qui par ailleurs s’éloignent de la Bourse de Paris, font monter d’un cran leurs mesures de précaution ou leur pari spéculatif.

Le marché immobilier, qui repart, risque-t-il de s’étouffer ? Ce n’est pas l’option dominante aujourd'hui.  Les taux d’intérêt immobiliers, qui ont légèrement augmenté ces dernières semaines, ne devraient pas flamber. Les banques pronostiquent des taux de 1,70 à 1,80% d'ici la fin 2017. C’est un coût de l’argent très faible, qui est de surcroît  renforcé par plusieurs dispositifs d’aide à l’accession à la propriété. Donc l’immobilier devrait encore bien se tenir cette année.

Le bloc-notes

À lire aussi
Des lycéens passant le bac le 17 juin 2019 (Illustration) baccalauréat
Bac 2019 : les sujets de spécialité des terminales générales

- Le "made in France" recule dans le monde. Déficit commercial de 48 milliards. Un très lourd handicap pour la croissance et l'emploi.

- Les faillites d'exploitations agricoles augmentent en France (+4%), alors que dans tous les autres secteurs les défaillances reculent (-8%).

La note du jour

06/20 à Bruno Le Roux. Le ministère de l'Intérieur vient de refuser la naturalisation d'un réfugié très bien intégré au motif qu'il "travaille trop". Le demandeur occupe en effet un CDI à plein temps et un mi-temps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Présidentielle 2017 Taux d'intérêt
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787135763
Présidentielle 2017 : la hausse des taux d'intérêt s'invite dans la campagne électorale
Présidentielle 2017 : la hausse des taux d'intérêt s'invite dans la campagne électorale
ÉDITO - L’échéance présidentielle fait monter la pression sur les taux d’intérêt payés par Bercy. Une évolution qui suit les péripéties de la campagne, et qui n'est pas une très bonne nouvelle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-la-hausse-des-taux-d-interet-s-invite-dans-la-campagne-electorale-7787135763
2017-02-08 07:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6GDdGK8p_6Pnk-lIh1FJvA/330v220-2/online/image/2016/0907/7784759342_des-billets-de-banques-illustration.jpg