1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : la famille Pasquier attend le programme de François Hollande
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : la famille Pasquier attend le programme de François Hollande

Si les parents défendent le bilan du président sortant et l'imaginent bien se présenter à sa propre succession, leur fils, lui, est plus critique à l'égard de sa politique.

Les Pasquier ont voté Hollande en 2012, mais lui feront-ils confiance une deuxième fois ?
Les Pasquier ont voté Hollande en 2012, mais lui feront-ils confiance une deuxième fois ?
Crédit : Marie Monier
Présidentielle 2017 : la famille Pasquier attend le programme de François Hollande
03:33
Céline Landreau

À Joinville-le-Pont, dans le Val-de-Marne, les Pasquier sont une famille plutôt ancrée à gauche. "L'inventaire est négatif. Ses grandes promesses, c'était quoi ? Combattre la finance, inverser la courbe du chômage... Sur ces deux points-là, il est négatif", analyse Louis, le fils Pasquier, étudiant en science politique. "Je ne sais pas du tout ce que je vais voter", avoue pour sa part Christiane, la grand-mère, désabusée. 

Mais les parents de Louis, Jean-Louis et Sylvie, prennent la défense du chef de l'État. "Je pense qu'il a fait une meilleure prestation sur le plan international que national", avance Jean-Louis, âgé de 61 ans, fraîchement retraité. "Il a envoyé des troupes au Mali, c'est le premier qui a fait ça. On est terriblement exigeants. Dans tout ce fatras et après la présidence de Sarkozy, aller mettre en place une vraie politique de gauche, ça me paraît beaucoup plus long que cinq années. Qui aurait fait mieux ? Et comment l'aurait-il fait ?", poursuit Sylvie, manifestement d'accord avec son époux.

Le 12 octobre, le livre Un président ne devrait pas dire ça a suscité une vive défiance envers François Hollane, qui y tient des propos surprenant, notamment à l'égard de la magistrature ou encore des footballeurs. "Je me dis que c'est l'unique moyen pour un président de la République d'expliquer son action", affirme Sylvie. "Est-ce que, pour autant, ce doit être fait pendant son quinquennat ?", interroge Jean-Louis, qui considère que ce travail doit être publié après un mandat. Sylvie a l'intention de lire ce livre, mais la grand-mère Christiane le parcourra seulement si son petit-fils lui offre. "Je ne dépenserai pas pour cela", sourit-elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/