3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : la campagne débute officiellement

REPLAY - La campagne présidentielle débute officiellement ce lundi 10 avril et les affiches de campagne des 11 candidats sont désormais collées un peu partout en France.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Adeline François : la campagne présidentielle débute officiellement Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

C'est une nouvelle campagne qui soit-disant démarre : la campagne de l'équité parfaite entre les 11 candidats. Tous, font ce matin la même taille : 84.1 cm de haut,59.4 cm de large. c'est la taille réglementaire des affiches des candidats qui vont fleurir sur les panneaux officiels à partir de ce lundi 10 avril. 11 panneaux alignés devant une école, un gymnase, une mairie. Sont-ils vraiment tous égaux?  Il y a  deux postes  particulièrement convoités, car ce sont les plus visibles. Nicolas Dupont-Aignan a décroché la timbale, panneau numéro 1 , François Fillon un peu aussi, avec le panneau 11 à l'extrême droite. Ainsi en a décidé le tirage au sort au conseil Constitutionnel.
 
c'est Vincent Montgaillard sur le Parisien.fr qui raconte les coulisses de cette campagne d'affichage qui a donc débuté cette nuit à minuit. Les portraits des 11 candidats à l'Élysée étaient jusqu'à présent stockés dans un hangar à Gonesse dans le Val d'Oise. "Ici, écrit-il, on ne prend pas les candidats au poste suprême avec des pincettes mais plutôt avec un chariot élévateur". «Faut mettre Le Pen sur la palette !», ordonne un manutentionnaire. «Enlève-moi le Mélenchon», enchaîne son collègue. Et Macron, où est sa place ? «Dans la benne !», blague un camarade au gilet jaune. Sur les panneaux en tout cas, le candidat d'"En marche!" sera n°3, juste après Marine le Pen qui est numéro 2 coincée entre Dupont-Aignan et Macron. 

Et Jean-Luc Mélenchon?

C'est simple il est partout ce matin. Mistral gagnant, plus belle la vie pour Jean-Luc Mélenchon tout y passe. En une de l'Humanité forcément, avec la photo de la marée humaine sur le vieux port, "l'ode à la paix" titre le journal communiste,  "Jusqu’où ira -t-il" se demande le Parisien, "la lutte des places" en une de Libération. Avec ses hologrammes et ses meetings en mode stand-up, il est finalement le seul à avoir dépoussiéré la façon de faire campagne" lui reconnait Cécile Cornudet dans les Échos. "Jean-Luc Mélenchon est devenu à la mode, écrit-elle, qu'importe ce qu'il fut, la campagne n'a pas de mémoire.(...)"
 
"Mélenchon le point de bascule", titre la Provence qui parle toutefois de "l'ode d'un tribun fatigué".La Provence a bonne mémoire et se souvient qu'il y a exactement 5 ans, Mélenchon tenait meeting ici même sur la plage du prado. L'Humanité raconte qu'au même moment, Pierre Laurent le secrétaire national du PCF qui soutient Mélenchon avait réuni des responsables syndicaux, des médecins  et des intellectuels pour un moment d'échange dans un bar du vieux-port. il y avait même  Patrick Menucci soutien de Benoît Hamon. "L'invité mystère" ironise l'Humanité.

Tout autre chose à présent, les mystères du cerveau !

 Avec toute d'abord un article du Figaro, "nous ne sommes pas tous égaux devant le café" titre le journal qui s’intéresse ce matin, à la substance pyscho-active la plus consommée au monde. Qu'est ce qui fait que certains ont besoin de café, quand d'autres n'y voient aucun effet, c'est la faute à une enzyme  spécifique qui dégrade la caféine, or, il existe des variants génétiques de cette enzyme. C'est ce qui fait que les effets du café ne sont pas les mêmes sur tous les organismes. voilà qui complique sérieusement la tâche des chercheurs qui s'intéressent particulièrement aux effets du café sur le cerveau. La caféine ralentirait  le déclin cognitif lié à l'âge.
 
Le cerveau on en parle aussi ce matin dans les Échos, qui explique comment des chercheurs viennent de découvrir que le cerveau pouvait stocker beaucoup plus d'informations qu'on ne le croyait jusqu’à présent. On a beau être en 2017, certaines parties de notre tête reste des mystères, notamment le fonctionnement mécanique des souvenirs. Des médecins sont récemment parvenus à détecter l'activité de certains neurones au moment de la mémorisation, en montrant  à des patients des portraits d'acteurs associés à un monument connu, à chaque fois le même neurone s'activait, et enregistrait les deux infos, leur conclusion : le processus de mémorisation est quasi instantané et la capacité de stockage est 5 fois plus élevés que ce que la science a toujours dit.

Ils ont donné un nom à ce neurone de mémorisation, le neurone Jenifer Aniston, c'est le portrait qu'il montrait au cobaye, il faudrait refaire l'expérience ce matin devant les panneaux officiels de la campagne pour voir quel est celui que l'on mémorise! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Campagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants