2 min de lecture François Fillon

Présidentielle 2017 : l'UMP organisera sa primaire

Comme le Parti socialiste en 2011, l'UMP choisira son prochain candidat à l'élection présidentielle lors d'une primaire ouverte à droite, dont la date est pour l'instant fixée à 2016.

François Fillon et Jean-François Copé
François Fillon et Jean-François Copé Crédit : AFP / Archives, Denis Charlet
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Longtemps, Jean-François Copé a moqué le modèle socialiste de la primaire,  discutant sa légalité un jour, minimisant son succès un autre. Mais le leader de l'opposition a changé d'avis. Mercredi, la commission des révisions des statuts de l'UMP, coprésidée par François Fillon et Jean-François Copé, a acté la mise en place d'une primaire ouverte à droite pour désigner le candidat du principal parti d'opposition à l'élection présidentielle de 2017. "Maintenant, nous avons la charpente globale de nos nouveaux statuts et nous aurons une nouvelle réunion pour les finaliser à la mi-mai", a précisé le député-maire de Maux. Le principe de la primaire sera donc bien inscrit dans les statuts de l'UMP.

Les choses ont vraiment pris une bonne tournure et je crois que le dialogue avec François Fillon y contribue

Jean-François Copé
Partager la citation

Cette décision, si elle était attendue, marque aussi une volonté de rapprochement entre François Fillon et Jean-François Copé, quatre mois après la guerre des clans qui avait divisé l'UMP  L'organisation d'une primaire pour l'élection présidentielle de 2017 faisait partie de l'accord de sortie de crise conclu entre les deux leaders. "Les choses ont vraiment pris une bonne tournure et je crois que le dialogue avec François Fillon y contribue", a d'ailleurs reconnu mercredi le président de l'UMP.
Mais Jean-François Copé n'en oublie pas sa principale mission : l'opposition au gouvernement de Jean-Marc Ayrault. "Vous savez, la situation de la France est tellement grave que l’heure est vraiment à s’occuper d’abord des soucis des Français et à en finir avec la politique politicienne, a-t-il commenté. Je crois que c’est important pour notre vie interne que ce travail d’écriture des statuts soit fait, mais croyez-moi le vrai sujet c’est d’abord les Français."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Fillon François Fillon Jean-François Copé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants