3 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : "L'alliance avec Bayrou a crédibilisé Macron"

LE MAG POL - Olivier Mazerolle estime que le président du MoDem a donné une image d'"homme compétent" au candidat "En Marche!".

Philippe Robuchon et Olivier Mazerolle Le Mag Pol Philippe Robuchon & Olivier Mazerolle
>
Présidentielle 2017 : "L'alliance avec Bayrou a crédibilisé Macron" Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : Philippe Robuchon, Olivier Mazerolle | Date :
La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon avec Olivier Mazerolle et Ludovic Galtier

Il s'agit du premier sondage détaillé depuis l'alliance entre Emmanuel Macron et François Bayrou et le retrait de Yannick Jadot au profit de Benoît Hamon. Selon notre sondage Kantar Sofrès - One Point du dimanche 26 février, Marine Le Pen accroît son avance au premier tour (27%, +2 points en un mois), Emmanuel Macron progresse fortement (25%, +4 points), François Fillon décroche (20%, -2 points). Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon sont, quant à eux, crédités de 14% et 10%.

La forte percée d'Emmanuel Macron est-elle liée à l'alliance qu'il forme désormais avec François Bayrou ? "Ce ne sont pas les électeurs de François Bayrou qui comptent, mais cette alliance a crédibilisé Emmanuel Macron", analyse Olivier Mazerolle. "François Bayrou lui donne cette image d'homme compétent en matière politique." Cette alliance n'est toutefois pas le critère principal pour Christophe Jakubyszyn (TF1-LCI). "C'est aussi un contexte général. Encore une fois, c'est une mauvaise semaine pour François Fillon avec l'ouverture d'une information judiciaire. Ce n'est pas tant les électeurs de Bayrou lui ont apporté des points, que la crédibilité de sa candidature. Finalement, Macron n'est pas tout seul."

"Ce qui frappe" Alexis Brézet (Le Figaro) dans ce sondage, c'est "le moins deux (points) de Fillon". "Sur ce mois, absolument désastreux pour François Fillon, ne perdre que deux points finalement, ce n'est pas si terrible. L'électorat de Fillon a plutôt tenu." L'éditorialiste observe aussi avec attention l'évolution du score de Marine Le Pen. "Face à Fillon, elle gagne cinq points au second tour (45% contre 55% pour François Fillon), face à Macron, elle en gagne sept (42% contre 58% pour Emmanuel Macron). Il y a une dynamique Le Pen à l'oeuvre, elle est incontestable." Un chiffre l'amplifie encore : 78% des électeurs qui disent voter Marine Le Pen sont sûrs de le faire.

À lire aussi
Benoît Hamon au soir de sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, à Paris le 23 avril 2017 Parti socialiste
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon aussi a bénéficié de ristournes

Alain Juppé n'aurait jamais pensé reprendre du service

Une scène illustre bien cette position. On est au plus fort du Pénélopegate et l'un des très proches collaborateurs d'Alain Juppé, un organisateur de sa campagne de primaire, vient le voir. "Vous allez peut-être devoir reprendre du service", lance-t-il à Alain Juppé. L'ancien premier ministre prend alors une respiration et il rétorque, placide : "En fait on vient me chercher quand c'est le merdier..." Ça a le mérite de la franchise. Alain Juppé ne s'arrête pas là. Il conclut: "Qu'on me laisse tranquille!". Le message est visiblement passé..

Qui Jean-Louis Borloo va-t-il soutenir ?

L'ancien ministre est très courtisé par Emmanuel Macron d'abord qui espère l'attirer dans ses filets. Ce serait un autre centriste de poids après François Bayrou. Mais, sauf surprise, Jean-Louis Borloo ne franchira pas le rubicond. Alors restera-t-il neutre ou soutiendra-t-il François Fillon ? C'est ce qu'espère un lieutenant du candidat des Républicains. Pour cela, "Fillon doit mouiller la chemise pour aller le chercher", dit-il. Les deux hommes ont en effet toujours eu des relations orageuses et le temps presse.

Franck Louvrier promet une extrême transparence s'il est élu député

L'affaire Pénélope Fillon change les comportements. Franck Louvrier, l'ancien conseiller communication de Nicolas Sarkozy, est candidat aux législatives à La Baule. S'il est élu, il publiera les noms et les rémunérations de ses collaborateurs au centime près. C'est l'engagement qu'il prend à chaque meeting. Selon lui, impossible aujourd'hui de faire autrement.

Les chroniques du "Mag Pol"

Moi Candidat
La Campagne en Famille

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Bayrou MoDem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787432894
Présidentielle 2017 : "L'alliance avec Bayrou a crédibilisé Macron"
Présidentielle 2017 : "L'alliance avec Bayrou a crédibilisé Macron"
LE MAG POL - Olivier Mazerolle estime que le président du MoDem a donné une image d'"homme compétent" au candidat "En Marche!".
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-l-alliance-avec-bayrou-a-credibilise-macron-7787432894
2017-02-26 19:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OnAnf3EGhwvMbzz19_dL3Q/330v220-2/online/image/2017/0224/7787401544_macron-bayrou.jpg