1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Juppé envisage d'être candidat
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Juppé envisage d'être candidat

"Oui", Alain Juppé envisage de se présenter à la primaire UMP pour l'élection présidentielle en 2017.

Le maire UMP de Bordeaux Alain Juppé, ici le 8 mars 2014.
Le maire UMP de Bordeaux Alain Juppé, ici le 8 mars 2014.
Crédit : AFP / GAIZKA IROZ
La rédaction numérique de RTL & AFP

"Oui", "j'y réfléchis". Alain Juppé a confirmé mercredi 25 juin qu'il envisageait d'être candidat aux primaires visant à désigner le candidat du parti à la présidentielle, une décision qu'il devrait prendre dans un an.

"Je me prononcerai sur cette question le moment venu", a déclaré Alain Juppé à RMC/BFM TV mercredi matin en réponse à une question, avant de préciser que ce moment surviendrait quand la date des primaires serait connue, soit dans un an. Au même moment, sur son compte tweeter, la phrase était complétée par le message "quand je me lance c'est pour gagner" et le hashtag #2017.

"J'y réfléchis", a-t-il encore déclaré avant de répondre "oui", à la question du journaliste qui lui demandait si sa candidature était une "possibilité".

Alain Juppé est la personnalité politique préférée des Français

Alain Juppé, personnalité politique préférée des Français selon des sondages et qui aura 69 ans le 15 août, a par ailleurs raillé ceux qui évoquent son âge comme un handicap pour la présidentielle en ironisant sur Lionel Jospin. "Vous vous souvenez de Jospin déclarant en 2002 que Chirac était un peu vieux (...), cela ne l'a pas aidé", a-t-il dit en évoquant l'échec du socialiste dès le premier tour de la présidentielle.

À lire aussi

"Il vaut mieux un +sexa+ en forme qu'un quinqua amorti", a-t-il encore ironisé avant d'expliquer qu'il était trop tôt pour se prononcer sur sa candidature: "Si je vais un peu plus loin vous allez voir les (missiles) Exocet", a-t-il dit, en évoquant la pluie d'attaques qui pourraient le viser . L'ancien Premier ministre a ensuite une nouvelle fois indiqué qu'il souhaitait la tenue de primaires ouvertes au début de l'année 2016.

Evoquant la situation de l'UMP, ébranlée par le scandale Bygmalion et la révélation du prêt de trois millions d'euros consenti par le groupe parlementaire UMP au parti en 2012, il a encore estimé que la situation du parti, était "extraordinairement difficile" évoquant le besoin de retrouver de la "clarté", une tâche qui revient à la justice. Il a confirmé que lui et l'ancien président Nicolas Sarkozy s'étaient entretenus de sa situation mardi, sans vouloir révéler la teneur de la conversation.

"On verra s'il est candidat à la présidence de l'UMP, c'est une hypothèse", a déclaré Alain Juppé.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.