1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Jean-Luc Mélenchon est-il dangereux ?

Présidentielle 2017 : Jean-Luc Mélenchon est-il dangereux ?

ÉDITO - À 11 jours du premier tour de la présidentielle, François Hollande fait irruption dans la campagne pour mettre en garde contre le "péril" Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon lors d'un meeting à Marseille, dimanche 9 avril 2017.
Jean-Luc Mélenchon lors d'un meeting à Marseille, dimanche 9 avril 2017.
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Présidentielle 2017 : Jean-Luc Mélenchon est-il dangereux ?
03:16
Présidentielle 2017 : Jean-Luc Mélenchon est-il dangereux ?
03:17

François Hollande est sorti de son silence, mercredi 12 avril, pour dénoncer le danger Mélenchon, alors que ce dernier profite d'une très bonne dynamique à dix jours du premier tour de la présidentielle. François Fillon et Emmanuel Macron traitent quant à eux le leader de la France insoumise de communiste. Signe que l'hypothèse de la présence de l'ancien sénateur au second tour est prise très au sérieux. Ce dernier est "en phase avec le climat révolutionnaire électoral qui prévaut en France", explique Olivier Mazerolle, qui rappelle que les candidats du PS et LR, les deux partis qui structures la vie politique hexagonale depuis plus de 40 ans "représentent moins de 30% des intentions de vote".

Le président estime que les électeurs ont tort de ne voir que le spectacle du tribun. "Ce n'est pas seulement un spectacle", rectifie Olivier Mazerolle. Et de poursuivre : "Dans ses meetings, Mélenchon traite de sujets sérieux et existentiels, avec ses références culturelles multiples et sa très grande connaissance de l'histoire". De plus, le personnage est "complexe" et ne peut pas laisser indifférent.

Mais Jean-Luc Mélenchon est également un trotskiste qui a appris "l'école du combat révolutionnaire". C'est pourquoi le candidat peut paraître dangereux aux yeux de certains, même s'il assure que sa révolution se veut pacifique et qu'elle ne débordera pas des urnes. "Il est sans doute sincère (...), mais son éloge de Robespierre montre qu'il porte sur la violence et son utilisation un jugement relatif", explique le journaliste.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/