1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Jean-François Copé veut rendre obligatoire la Marseillaise et l'uniforme à l'école
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : Jean-François Copé veut rendre obligatoire la Marseillaise et l'uniforme à l'école

L'ancien chef de l'UMP souhaite "remobiliser la nation" et "redonner l'amour de la France" aux citoyens.

Jean-François Copé le 12 mars 2016
Jean-François Copé le 12 mars 2016
Crédit : AFP
Jean-François Copé, invité de RTL le 10 Juin 2016, veut rendre obligatoire la Marseillaise et l'uniforme à l'école
01:56
Marie-Pierre Haddad

La primaire de la droite n'aura lieu que fin novembre mais les candidats sont déjà lancés dans la campagne. Nicolas Sarkozy, qui ne s'est toujours pas déclaré officiellement, a tenu un discours lors d'un meeting à Saint-André-lez-Lille dans le Nord. Le président des Républicains y a déclaré que "l'immigration massive et le communautarisme ont créé une prise de conscience du fait qu'il y avait quelque chose qui ne tournait plus rond en France".

Ce discours a pris des airs de meeting de campagne au grand désespoir de ces rivaux déclarés. Parmi eux, Jean-François Copé a aussi commencé à détailler son programme. Dans un post sur son blog mercredi 8 juin intitulé, "Remobiliser la nation : transmettons la fierté d'être Français", l'ancien chef de l'UMP propose "des mesures simples qui visent à redonner l'amour de la France, l'amour de la collectivité, le sentiment de partager une communauté de destin".

Ce que les gens demandent, c'est le retour du commandement

Jean-François Copé, candidat à la primaire de la droite et du centre

Le candidat à la primaire de la droite propose de rendre obligatoire le lever de drapeau à l'école qui se fera "une fois par semaine", de rendre obligatoire le chant de la Marseillaise et le port de l'uniforme dans les écoles publiques. Jean-François Copé explique "qu'il ne s'agit évidemment pas de transformer les écoles en casernes (…) mais d'assumer sans complexe qu'on a trop reculé sur le patriotisme et l'amour de la France (…) C'est à l'Éducation nationale de prendre ses responsabilités en élevant aussi au patriotisme".

Invité de RTL vendredi 10 juin, Jean-François Copé a confirmé ses intentions. ""La question de la nation, la question de la République est capitale. Ce que les gens demandent, c'est le retour du commandement. Il faut complètement modifier la manière de gouverner. Par ordonnance, on prend les 15 décisions qui vont débloquer le pays. Parmi celles-ci, il y a des mesures sur l'identité, la nation, la remobilisation de la République."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/