4 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : François Hollande, Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg... L'art de faire campagne sans être candidat

INTERVIEW - Omniprésentes dans la vie politique, certaines personnalités n'officialisent pas leur candidature et ménagent ainsi un semblant de suspense.

François Hollande et Arnaud Montebourg, le 7 mai 2014.
François Hollande et Arnaud Montebourg, le 7 mai 2014. Crédit : CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

On ne compte plus le nombre de candidats sur la ligne de départ pour la présidentielle de 2017. Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, deux des six déjà présents en 2012, les douze postulants à la primaire de la droite... La liste est garnie mais elle pourrait encore s'allonger. Entre François Hollande, Arnaud Montebourg, Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et Cécile Duflot, de nombreuses personnalités sont dans l’expectative. Ira ? Ira pas ? Elles parviennent en tout cas à susciter l'intérêt des médias tout en jouant avec l'agenda politico-médiatique pour entretenir le mystère autour de leur décision.

On pourrait appeler cela l'art de faire campagne sans être candidat. Nicolas Sarkozy en est la plus récente illustration. Le président des Républicains a organisé un meeting à Lille le 8 juin dernier. Une autre version du "président-candidat" qu'Alain Juppé n'a pas manqué de fustiger. Le maire de Bordeaux et très probable rival de l'ex-chef de l'État à la primaire Les Républicains a jugé la double casquette non officialisée de Nicolas Sarkozy de "problème moral, et éthique. En tout cas, ne reprenons pas certaines choses du passé, où l'on confondait un peu les choses entre les campagnes électorales et le financement du parti." Une allusion frontale à l'affaire Bygmalion qui a tué l'UMP en 2014.

Une stratégie le plus souvent utilisée par les présidents sortants

Joint par RTL.fr, Pierre Bréchon, chercheur au Pacte (Politiques publiques, actions publiques, territoires), unité mixte de recherche du CNRS, de Science Po Grenoble et l'université Grenoble Alpes, confirme que ce sont les présidents sortants qui ont le plus souvent recours à cette stratégie. "Tous les candidats dans cette situation attendent le dernier moment pour se déclarer. En 1965, Charles de Gaulle a officialisé sa candidature un mois avant l'élection présidentielle et sans faire campagne. Maintenant, les candidats savent qu'ils n'ont plus d'autre choix que de faire campagne pour conserver une chance d'être élu. Tous les présidents-candidats qui ont souhaité briguer un mandat supplémentaire ont fait durer le plaisir : François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy... François Hollande joue la même partition."  

À lire aussi
François Hollande à Blois, le 14 novembre 2018 présidentielle 2017
Présidentielle 2017 : François Hollande regrette de ne pas s'être présenté

S'il reste aux manettes du pays, le chef de l'État n'est pas en reste pour faire vanter son action. Pas officiellement déclaré, François Hollande est au centre de plusieurs initiatives lancées par le Parti socialiste et plusieurs de ses proches. Dans le gouvernement, chacun a son rôle : Stéphane Le Foll a lancé une série de réunions baptisées Hé oh la gauche ! le 25 avril quand Manuel Valls a défendu les politiques publiques et les réformes mises en place par l'exécutif durant le mandat dans un Facebook live confidentiel sur ses terres à Évry. Une démarche critiquée qui pose à chaque fois la question de la continuité de l'action de l'État en période électorale.

À chaque présidentielle, il y a 40 à 50 personnes qui pensent être candidats, ce n'est pas spécifique à 2017

Pierre Bréchon, chercheur au Pacte à Grenoble
Partager la citation

Arnaud Montebourg est, lui aussi, un adepte de l'ambiguïté. Moins d'un mois après son ascension du mont Beuvray, où il a appelé les Français à la constitution d'un projet alternatif pour la France, l'ancien ministre de l'Économie n'en dira plus sur ses intentions que cet été. Suspense. "Il faut le porter (le projet, ndlr), je n'inverse pas les choses, j'en suis d'abord à bâtir le projet avant de m'interroger (...) Je prendrai ma décision cet été", avait-il affirmé sur RTL sans dévoiler davantage ses ambitions en vue de l'élection présidentielle de 2017. Donner rendez-vous est un moyen de s'inscrire dans l'actualité et d'exister politiquement.

Selon le chercheur grenoblois, l'ancien député fait partie de "cette série de gens qui se sentent appelés, ont envie d'un destin ou faire entendre leurs idées. À chaque présidentielle, il y a 40 à 50 personnes qui pensent être candidats. Ce n'est pas spécifique à 2017. On en a davantage parlé cette fois-ci parce qu'il y a une douzaine de candidats à la primaire à droite." Toutefois, Arnaud Montebourg n'ira pas dans la course à l'Élysée à tout prix. "Il n'ira que s'il ne sera pas ridicule dans l'opération. C'est dans ces cas-là, que l'on fait fuiter des pré-annonces, que l'on fait fuiter une nouveauté ou une réforme potentielle pour voir si cela déclenche de l'intérêt ou des réactions négatives dans la société et permet ou non de rentrer dans le club très fermé des 10-15 candidats. Emmanuel Macron adopte sensiblement la même ligne". Reste à savoir si cette stratégie sera couronnée de succès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Hollande Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783539811
Présidentielle 2017 : François Hollande, Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg... L'art de faire campagne sans être candidat
Présidentielle 2017 : François Hollande, Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg... L'art de faire campagne sans être candidat
INTERVIEW - Omniprésentes dans la vie politique, certaines personnalités n'officialisent pas leur candidature et ménagent ainsi un semblant de suspense.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-francois-hollande-nicolas-sarkozy-arnaud-montebourg-l-art-de-faire-campagne-sans-etre-candidat-7783539811
2016-06-13 11:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/N6p3YY7nwi1TXEmD8uUDaA/330v220-2/online/image/2014/0711/7773182071_francois-hollande-et-arnaud-montebourg-le-7-mai-2014.jpg