2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : François Hollande, le mal-aimé de la gauche pour mener la bataille

SONDAGE RTL - Dépassé par Emmanuel Macron auprès des Français ou par Manuel Valls auprès des sympathisants PS, une candidature Hollande a du mal à séduire.

Manuel Valls et François Hollande
Manuel Valls et François Hollande Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Les Français en général, mais aussi le peuple de gauche et même les sympathisants du parti socialiste ne semblent pas prêts à remettre le couvert avec François Hollande. Dans notre sondage TNS Sofres-One Point pour RTL, LCI et Le Figaro, le président de la République arrive loin derrière de nombreuses personnalités. La donnée la plus positive se trouve auprès des sympathisants du Parti socialiste, plutôt loyalistes dans ce sondage et qui place le duo exécutif en tête. À la question, "Parmi les personnalités suivantes qui serait, selon vous, le meilleur candidat de la gauche pour l’élection présidentielle de 2017 ?", 21% du panel répond François Hollande et 18% Manuel Valls. Si l'on analyse la totalité des réponse pour les premiers et seconds choix des sympathisants PS c'est néanmoins Manuel Valls qui fait l'unanimité avec 36 points, devant François Hollande (30 points) et Emmanuel Macron (29 points).

Auprès des sympathisant de gauche en général, corps qui serait le plus amené à participer à une éventuelle primaire ouverte, le score du président est plus inquiétant. Jean-Luc Mélenchon arrive largement en tête en étant le premier choix de 21% du panel. François Hollande avec 11% est au coude-à-coude avec Manuel Valls (12 points), Emmanuel Macron (11 points) et Arnaud Montebourg (10 points). L'analyse plus large renforce la place de Jean-Luc Mélenchon en tête du classement (35% du total des réponses) suivi de Nicolas Hulot (23%), Manuel Valls (21%) et Manuel Macron (20%). L'actuel locataire de l'Élysée n'arrive que bon 5ème avec 19%.

Les sympathisants PS souhaitent plutôt une candidature de Manuel Valls
Les sympathisants PS souhaitent plutôt une candidature de Manuel Valls Crédit : TNS Sofres-OnePoint pour RTL, LCI et "Le Figaro"
Nouveau sondage positif pour Jean-Luc Mélenchon
Nouveau sondage positif pour Jean-Luc Mélenchon Crédit : TNS Sofres-OnePoint pour RTL, LCI et "Le Figaro"

Mais c'est auprès d'un échantillon représentant les Français en général que le désamour pour François Hollande est le plus palpable. Le classement TNS Sofres-One Point classe Emmanuel Macron largement en tête des personnalités préférées des Français pour mener la gauche en 2017. Manuel Valls, Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg et Nicolas Hulot maintiennent des scores louables entre 19 et 14 points). François Hollande est quant à lui extrêmement bas (4% des Français le considère comme le meilleur candidat de la gauche en premier choix, 7% au total). Un score plus proche de celui d'une candidature Duflot voire Lienemann.

Autre élément pouvant démontrer cette volonté de ne pas revoir le président se représenter : la part importante des Français qui souhaitent une primaire à gauche. 72% des Français, 86% des sympathisants de gauche et 87% des sympathisants du PS se disent favorables à une primaire à gauche. Néanmoins, les proches du président de la République serait tenté de changer les règles du jeu pour éviter une défaite de François Hollande et peut-être une guerre civile au sein de la gauche. Le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis n'a pas exclu de convoquer un congrès extraordinaire pour modifier les statuts du PS et dispenser François Hollande de participer à une primaire. Une hypothèse qui traduit des signes de "fébrilité" et d'"agressivité" au sein du PS pour Pierre Laurent, le secrétaire national du PCF.

Emmanuel Macron, favori des Français pour une candidature à gauche
Emmanuel Macron, favori des Français pour une candidature à gauche Crédit : TNS Sofres-OnePoint pour RTL, LCI et "Le Figaro"
Les Français largement favorables à une primaire de la gauche
Les Français largement favorables à une primaire de la gauche Crédit : TNS Sofres-OnePoint pour RTL, LCI et "Le Figaro"
À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, l'ancien président et cofondateur du Front national. présidentielle 2017
Pourquoi l'État va rembourser 4,2 millions d'euros à Jean-Marie Le Pen

Cette étude TNS Sofres-One Point pour RTL, LCI et Le Figaro a analysé un échantillon de 1.004 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Une enquête réalisée en ligne les 14 et 15 juin 2016.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Sondage Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants