1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : François de Rugy apporte son soutien à Emmanuel Macron
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : François de Rugy apporte son soutien à Emmanuel Macron

L'ancien candidat écologiste à la primaire de la gauche a décidé de rallier le candidat d'En Marche ! en vue de la présidentielle.

François de Rugy, le 22 janvier 2017
François de Rugy, le 22 janvier 2017
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
François de Rugy apporte son soutien à Emmanuel Macron
03:33
Clarisse Martin & AFP

À moins de soixante jours du premier tour du scrutin, et quelques jours avant l'ouverture du dépôt des parrainages, le jeu des ralliements et des soutiens se poursuit autour des candidats à l'élection présidentielle. Ce mercredi 22 février, c'est François de Rugy qui annonce sa nouvelle inflexion politique. L'ancien membre du parti Europe Écologie - Les Verts, candidat déçu à la primaire élargie de la gauche soutiendra Emmanuel Macron, après avoir fait planer le doute pendant plusieurs semaines.

"Je m'engage dans cette élection présidentielle aux côtés d'Emmanuel Macron", a-t-il déclaré sur les ondes de franceinfo. Sa décision s'inscrit en contravention avec les règles de la primaire de la gauche. Les prétendants au scrutin s'étaient engagés à soutenir le candidat élu, en l'occurrence Benoît Hamon. Mais à plusieurs reprises, le président du Parti écologiste s'était fortement opposé à l'ancien ministre de l'Éducation nationale, notamment au sujet du revenu universel, mesure-phare du programme de ce dernier.

Le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a immédiatement critiqué la décision de François de Rugy. Sur son compte Twitter, le patron du PS a dénoncé une faute morale

La décision de François de Rugy ouvrira-t-elle la voie à d'autres ralliements ? Depuis la victoire de Benoît Hamon, le Parti socialiste est en proie à de fortes dissensions idéologiques, entre une ligne plus libérale et l'aile gauche du parti, représentée par le député des Yvelines. Mardi 21 février, le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a lui-même avoué ne pas savoir encore pour qui voter lors du scrutin élyséen.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/