2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Fillon chute à 17% d'intentions de vote, Juppé serait vainqueur

Selon un sondage pour "Le Figaro", l'hypothèse Alain Juppé permettrait également à la droite de se qualifier pour le second tour.

François Fillon, le 1er mars 2017 depuis son QG Porte de Versailles à Paris
François Fillon, le 1er mars 2017 depuis son QG Porte de Versailles à Paris Crédit : Francois Mori/AP/SIPA
Ambre Deharo
Ambre Deharo

François Fillon plus fragile que jamais. Selon un sondage Kantar Sofres OnePoint pour Le Figaro et LCI, le candidat LR chute à 17% d'intentions de vote au premier tour, soit un petit point de plus seulement que Benoît Hamon. Il se place par contre loin derrière Emmanuel Macron (25% des intentions de vote), et Marine Le Pen (26%). L'hypothèse d'une droite éliminée dès le premier tour semble donc devenir de plus en plus sérieuse. Ces nouveaux chiffres arrivent alors que François Fillon a réaffirmé le 1er mars qu'il maintiendrait sa candidature coûte que coûte, et ce alors qu'il est convoqué le 15 mars prochain en vue d'une possible mise en examen. 

Emmanuel Rivière, directeur de Kantar Public France, indique que selon cette enquête, "58% des électeurs expliquent qu'ils ne 'voteront jamais' pour lui. François Fillon suscite aujourd'hui un rejet nettement plus fort que Marine Le Pen, que 53% des électeurs rejettent et ne 'voteront' jamais pour elle". Les doutes sur la capacité du candidat LR à réunir sa famille politique alors que Thierry Solère, son porte-parole, et Patrick Stefanini, son directeur de campagne ont annoncé qu'ils quittaient le navire, le fragilisent un peu plus chaque jour. Selon le directeur de Kantar, les électeurs souhaitent "un président de la République qui rassemble". Ce que François Fillon semble de moins en moins capable de faire. Seuls 28% des individus interrogés entre le 2 et le 4 mars pour les besoins du sondage estiment que l'ancien Premier ministre serait un "bon président". Lui qui a enregistré une baisse de six points en dix jours. Pire pour le candidat, seul un électeur sur 10 pronostique sa victoire.

L'hypothèse Juppé gagnante

Autre coup de poignard pour le Sarthois, l'hypothèse Alain Juppé champion de la droite dès le premier tour permettrait au parti de se qualifier pour le second tour, avec 24,5% des intentions de vote, derrière les 27% de Marine Le Pen. Dans ce cas de figure, Emmanuel Macron serait éliminé avec 20 %, devant Benoît Hamon et ses 13%. Une partie de l'électorat hésitant entre un François Fillon en chute libre et un Emmanuel Macron qui monte pourrait au final se satisfaire d'Alain Juppé. Ce qui explique la perte de 5 points du leader d'En Marche ! dans le cas d'une candidature du maire de Bordeaux. "D'habitude, à ce stade de la campagne, environ 60% des électeurs se déclarent sûrs de leur choix", analyse Emmanuel Rivière. "Aujourd'hui, 54% seulement expliquent que c'est le cas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 François Fillon Élection présidentielle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787538750
Présidentielle 2017 : Fillon chute à 17% d'intentions de vote, Juppé serait vainqueur
Présidentielle 2017 : Fillon chute à 17% d'intentions de vote, Juppé serait vainqueur
Selon un sondage pour "Le Figaro", l'hypothèse Alain Juppé permettrait également à la droite de se qualifier pour le second tour.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-fillon-chute-a-17-d-intentions-de-vote-juppe-donne-vainqueur-7787538750
2017-03-05 19:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FiMqmzSIgpHT4tU_b_UNwA/330v220-2/online/image/2017/0302/7787497408_francois-fillon-le-1er-mars-2017-depuis-son-qg-porte-de-versailles-a-paris.jpg