1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Duflot se défend de court-circuiter Jadot
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : Duflot se défend de court-circuiter Jadot

CONFIDENTIELS RTL - L'ex-ministre (EELV) du Logement appelle à un rassemblement rapide des écologistes avec le candidat socialiste Benoît Hamon.

Cécile Duflot et Yannick Jadot le 28 septembre 2016 à Bordeaux
Cécile Duflot et Yannick Jadot le 28 septembre 2016 à Bordeaux
Crédit : AFP / Nicolas Tucat
Présidentielle 2017 : Cécile Duflot se défend de court-circuiter Yannick Jadot
02:58
Présidentielle 2017 : Cécile Duflot se défend de court-circuiter Yannick Jadot
03:00
Pauline De Saint-Rémy & Loïc Farge

Les discussions s'accélèrent entre Europe Écologie - Les Verts et le socialiste Benoît Hamon. Les deux parties envisagent de travailler à un projet commun et à un accord électoral pour que le candidat écologiste se range derrière celui du Parti socialiste. Le calendrier se précise côté écologistes : les cadres du parti avaient annoncé qu'ils soumettraient quoi qu’il arrive cette décision au vote de ses adhérents. Jeudi 9 février, le Journal du Dimanche a révélé qu'ils allaient le faire dès la semaine prochaine, en soumettant le principe même des discussions avec le PS au vote de tous ceux qui ont participé à la primaire, par souci de transparence.

Cécile Duflot s'est elle aussi prononcée en faveur de ce rapprochement. Elle l'a expliqué jeudi matin sur RTL. L'ancienne ministre du Logement avait aussi fait son grand retour dans la sphère médiatique en donnant une interview à Libération. Résultat : celle qui a été battue par Yannick Jadot à la primaire écologiste est pointée du doigt par certains en interne pour avoir un petit peu court-circuité son ancien rival. Elle ne serait pas complètement contre trouver un accord électoral avec le Parti socialiste dans sa propre circonscription à Paris.

En privé, elle s’en défend. "Cela fait dix jours que je les laissais faire", dit-elle à propos des dirigeants du parti écolo. L'ancienne première secrétaire d'EELV assume de ne pas pouvoir s’empêcher de s'en mêler.

"C'est mon truc, je ne sais pas faire autrement", explique-t-elle avec un peu d’humour. Elle assure surtout qu’elle veillera à ce que Yannick Jadot ait "une vraie place" dans le rassemblement avec Benoît Hamon.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/