1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : des personnalités interpellent les candidats sur le handicap
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : des personnalités interpellent les candidats sur le handicap

Ils sont une quinzaine à unir leurs voix pour ramener la question du handicap au centre de la campagne présidentielle.

Philippe Croizon, amputé des quatre membres, a traversé la Manche à la nage, en 2010
Philippe Croizon, amputé des quatre membres, a traversé la Manche à la nage, en 2010
Crédit : KHALIL MAZRAAWI / AFP
Benjamin Pierret & AFP

Une quinzaine de personnalités touchées par le handicap ou celui de leur enfant interpellent le 13 mars les candidats à la présidentielle. L'artiste Grand Corps Malade, le réalisateur et comédien Dominique Farrugia, le chanteur Gilbert Montagné, le philosophe Josef Schovanec ou encore les sportifs Marie-Amélie Le Fur et Michaël Jérémiasz ont signé cette lettre ouverte, dans le but de faire du handicap "un objet électoral et un sujet de société".

À moins de deux mois du premier tour, "rares sont (les candidats) qui se sont exprimés publiquement sur cette question", disent les signataires. Leurs requêtes concernent cinq "points majeurs" : les ressources, l'"exil" des personnes handicapées en Belgique faute de structures adaptées en France, l'accessibilité des lieux et transports publics, la scolarité et l'emploi ; le taux de chômage est "deux fois supérieur à la moyenne nationale" chez les personnes handicapées.

On veut être intégrés au sein de la société. On veut exister

Philippe Croizon, nageur handicapé et signataire de la lettre ouverte

Les célébrités signataires de cette lettre ouverte sont rassemblées par Philippe Croizon, le nageur amputé des quatre membres. Celui-ci a expliqué sa démarche au micro de RTL : "18% des Français vivent avec une déficience ou un handicap. Cela veut dire 12 millions de citoyens avec un bulletin de vote dans les mains. L'autre jour j'écoutai certains candidats, on a eu une seconde sur le handicap, a-t-il déploré. Je trouve cela tout simplement lamentable. Il n'y a pas de débat public. (...) On veut être intégrés au sein de la société. On veut exister. C'est fini, le silence."

Les signataires demandent également une réévaluation "substantielle" de l'allocation adulte handicapé (AAH), aujourd'hui plafonnée à 808 euros par mois pour une personne seule, des solutions d'accueil "innovantes" en France et des auxiliaires de vie scolaire (AVS) mieux formés et plus nombreux pour faciliter la scolarité des enfants handicapés en milieu ordinaire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/