2 min de lecture Présidentielle 2017

De "Daredevil" à "The Walking Dead", Marine Le Pen livre sa culture pop

"Le Magazine Geek" s'est intéressé aux goûts des candidats concernant les séries, les super-héros et la science-fiction. Ou lorsque l'on apprend que la candidate FN a un faible pour Daredevil.

Marine Le Pen, le 2 octobre 2015
Marine Le Pen, le 2 octobre 2015 Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

De la course à l'Élysée à la pop-culture, le pas de géant a été franchi. Alors que les candidats à l'élection présidentielle multiplient les interventions on-ne-peut-plus sérieuses pour défendre leurs programmes, Le Magazine Geek leur a offert une petite récréation. Exit l'islam, l'Europe et la dette publique, bonjour les super-héros et la littérature de science-fiction : Marine Le PenNicolas Dupont-Aignan et Jean Lassalle se sont prêtés au jeu d'une interview inattendue.

C’est dans l'édition d'avril-mai qu'ont été publiés ces surprenants entretiens, dont le Journal du Dimanche relaye une partie du contenu. Le but est d'établir le "profil geek de chacun des candidats pour voir si ce portrait correspondrait au programme qu'il représentait." On y apprend notamment que si la candidate du Front national avait accès à la machine à explorer le temps imaginée par l'auteur britannique H.G. Wells en 1895, elle choisirait de rencontrer Jeanne d'Arc afin de lui assurer qu'elle compte "sauver à [son] tour la France". Jean Lassalle, quant à lui, chercherait à "rencontrer" des "femmes extraordinaires, comme Olympe de Gouges ou Marie Curie). 

Apocalypse et super-héros

En cas de fin du monde, chacune des trois personnes interrogées a un plan d'attaque. Face à une attaque de zombies, Marine Le Pen s'en remettrait au Katana de Michonne, une réponse qui trahit sa connaissance de la série The Walking Dead. Jean Lassalle, de son côté, utiliserait son nez, qu'il surnomme affectueusement le "tarpif". Le candidat de Debout la France estime quant à lui que la meilleure arme pour affronter une horde de morts-vivants, c'est La Marseillaise. Face à une apocalypse nucléaire, en revanche, il opterait plutôt pour une fin de l'euro, "pour qu'on puisse payer en capsules de bouteilles." Plus indulgent face aux aliens, il préférerait faire "copains copains". 

Côté super-héros, chacun des aspirants présidents a sa préférence. Marine Le Pen porte son choix sur Daredevil, et fait preuve d'une certaine connaissance de l'univers Marvel en précisant qu'elle fait référence à la version de Netflix. Nicolas Dupont-Aignan se voit plutôt en "Green Arrow, le Robin des Bois des temps modernes". Enfin, Jean Lassalle, s'il devait choisir un super-héros, n'irait pas chercher bien loin : "Moi !" répond-il simplement. Les trois candidats ont également été invités à s'exprimer sur la série Twin Peaks, leurs réseaux sociaux préférés, leur support favori pour jouer aux jeux vidéos et leur auteur de science-fiction de prédilection.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Nicolas Dupont-Aignan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants