2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : comment le "JDD" a semé la panique chez Hollande et Valls

Selon "Le Canard enchaîné", une une du "Journal du Dimanche", qui ne sera pas publiée, serait responsable de quiproquos en cascade au sein de l’exécutif, tendu à cause des enjeux de 2017.

Patrick Kanner, Manuel Valls et François Hollande le 11 janvier 2016
Patrick Kanner, Manuel Valls et François Hollande le 11 janvier 2016 Crédit : SIPA / Christian Liewig
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Panique généralisée ou comment une rumeur a failli déstabiliser Manuel Valls et François Hollande. Dans un article publié ce mercredi 26 octobre, Le Canard Enchaîné affirme que "les conseillers du chef de l'État croyaient savoir que le loyal Premier ministre avait décidé de franchir le pas et de se lancer dans la course à la présidentielle". 

Pour comprendre ce vent de peur, il faut remonter dans le temps. Tout commencerait avec une rumeur diffusée par un journaliste du Journal du Dimanche. Ce dernier a envoyé un message aux députés socialistes dans lequel il explique le journal compte diffuser un "appel de parlementaires socialistes de toutes tendances demandant à François Hollande de renoncer à se présenter". Il leur propose ainsi de signer cette pétition. Aucun parlementaire ne signera l'appel mais cela aura suffi à semer le doute à l'Élysée. "Les députés frondeurs et les amis de Martine Aubry ont estimé qu'il s'agissait d'une manœuvre de Valls, qui, pour eux, est le diable personnifié". 

Du côté des soutiens du Premier ministre, une manœuvre de Claude Bartolone, le président de l'Assemblée qui n'a jamais digéré les confessions de François Hollande, est la seule explication. Pour le camp Bartolone, ceci ne peut être que l'acte des frondeurs. Et qu'en a pensé l'Élysée ? Il a "cru lui aussi que l'appel venait de Manuel Valls en personne (...) Quand l'initiative du JDD a été connue, le sang de François Hollande n'a fait qu'un tour", raconte Le Canard Enchaîné. Le président de la République aurait ainsi téléphoné au patron du journal en lui demandant : "Est-ce le rôle du JDD que de vouloir déstabiliser le président de la République ?" Et c'est ainsi, que le journal décidera finalement de faire sa une sur "l'hypothèse Royal"

À lire aussi
Benoît Hamon au soir de sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, à Paris le 23 avril 2017 Parti socialiste
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon aussi a bénéficié de ristournes

Libération a contacté le journal. "Sous couvert d'anonymat, un cadre du journal affirme que la rédaction 'n'est pas à l'origine' de cette tribune fantôme. 'Nous avons été contactés jeudi dernier par deux parlementaires anti-Hollande qui nous ont proposé de publier cet appel', raconte cette source". Ensuite, le journal a décidé de contacter les parlementaires afin de voir s'ils étaient prêts à signer la pétition. Cette source confirme la folie qui s'est emparée de l'Élysée : "À partir de là, c'est devenu dingo, on est tombé dans un climat d'hystérie et de paranoïa". Désormais, tous les protagonistes se concentrent sur l'identité des deux parlementaires à l'origine de cette affaire. "On les protège. Leurs tête sont mises à prix", conclut la source. 

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Présidentielle 2017 Manuel Valls François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785465649
Présidentielle 2017 : comment le "JDD" a semé la panique chez Hollande et Valls
Présidentielle 2017 : comment le "JDD" a semé la panique chez Hollande et Valls
Selon "Le Canard enchaîné", une une du "Journal du Dimanche", qui ne sera pas publiée, serait responsable de quiproquos en cascade au sein de l’exécutif, tendu à cause des enjeux de 2017.
https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2017-comment-le-jdd-a-seme-la-panique-chez-hollande-et-valls-7785465649
2016-10-26 18:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/N7GTB02WpF29eNv-FNDZSA/330v220-2/online/image/2016/0328/7782577498_patrick-kanner-manuel-valls-et-francois-hollande-le-11-janvier-2016.jpg