1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Certains proches de Macron s'interrogent sur "l'absence de programme"
1 min de lecture

Certains proches de Macron s'interrogent sur "l'absence de programme"

CONFIDENTIELS RTL - Les critiques pleuvent depuis quelques jours sur Emmanuel Macron sur son absence de programme supposée. Dans son entourage, certains se questionnent.

Emmanuel Macron à Alger, le 14 février 2017
Emmanuel Macron à Alger, le 14 février 2017
Crédit : AFP
Présidentielle 2017 : certains proches de Macron s'interrogent sur "l'absence de programme"
03:17
Présidentielle 2017 : certains proches de Macron s'interrogent sur "l'absence de programme"
03:21
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
Journaliste

Pour l'instant, ils ne veulent pas dire qu’ils s’inquiètent réellement. Mais certains des soutiens d'Emmanuel Macron commencent à concéder quelques interrogations. Cela a été le cas, par exemple, mardi 15 février lorsqu'une dizaine de sénateurs se sont réunis dans la salle Victor-Hugo au Palais du Luxembourg pour faire un point sur la campagne, comme ils ont l'habitude de le faire.

"Jusqu'à présent, aucune des attaques n'a pris dans l’opinion, ni sur son train de vie, ni sur ses frais de bouche à l’Élysée. Mais sur l’absence de programme, ça marche. Est-ce qu’il faut céder à cette pression ?", s'interrogeait l'un des participants. Ils sont quelques-uns désormais à le dire : "Sur le terrain, quand on distribue des tracts, les gens nous disent : Où est le programme ?'".

Pour mémoire : initialement prévu début mars, le cadrage budgétaire du programme d'Emmanuel Macron a été avancé au 22 février - signe qu'il est peut-être conscient des inquiétudes qui pointent. La présentation des grandes lignes de son projet pour la France doit avoir lieu le 2 mars. Encore quinze jours de patience pour ses soutiens comme pour les autres.

Autre motif de scepticisme : un article remarqué dans le Journal du dimanche (daté 13 février), intitulé Macron, confidences sacrées. Un article dans lequel il ne renie pas "une certaine dimension christique". "C’était bien de répondre à Mélenchon qui le traite de 'prédicateur halluciné'", mais "je n'ai pas tout compris à quel point l’immanence rejoint la transcendance", ironise un parlementaire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/