1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Présidentielle 2017 : Hamon dénonce "l'OPA sur l'Élysée" de Macron
1 min de lecture

VIDÉO - Présidentielle 2017 : Hamon dénonce "l'OPA sur l'Élysée" de Macron

En meeting à Toulouse, le candidat socialiste a dénoncé la stratégie de campagne de son ancien homologue au gouvernement.

Benoît Hamon à Toulouse, le 18 avril 2017
Benoît Hamon à Toulouse, le 18 avril 2017
Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
A Toulouse, Hamon dénonce "l'OPA sur l'Elysée" de Macron
00:01:16
À Toulouse, Benoît Hamon a dénoncé "l'OPA sur l'Élysée" d'Emmanuel Macron
00:00:29
Clarisse Martin & AFP

À quatre jours de l'élection présidentielle, Benoît Hamon s'est attaqué à Emmanuel Macron et à sa campagne. "En réalité, ce n'est pas une campagne électorale que mène Emmanuel Macron, c'est une OPA sur l'Élysée, avec des financiers, avec des stratégies marketing, un conseil d'administration (...) avec les méthodes d'une entreprise", a dénoncé le candidat socialiste, en meeting au Zénith de Toulouse le 18 avril, face à quelque 6.000 personnes selon les organisateurs de la rencontre.

Cette Offre publique d'achat (OPA) n'a "rien d'amical" a poursuivi Benoît Hamon, citant à l'appui des mesures prônées par l'ancien ministre de l'Économie de François Hollande, comme la baisse de l'Impôt sur la fortune (ISF), l'augmentation de la CSG pour les retraités, la baisse du nombre de fonctionnaires ou encore la baisse des dotations pour les collectivités locales. L'ancien ministre de l'Éducation nationale a également dénoncé les prises de position ambiguës du leader d'"En Marche !", sur des sujets comme la colonisation, la dépénalisation du cannabis ou le conflit israélo-palestinien.

Benoît Hamon, distancé dans les sondages derrière Jean-Luc Mélenchon, a aussi évoqué les "grands discours", en "campagne sur une péniche" de Jean-Luc Mélenchon. Rappelant que lui-même était allé dans huit quartiers populaires durant cette semaine, Benoît Hamon a souligné que le rapport avec les Français "ne (s'y) fait pas sur le registre tribunicien qui consiste à aller l'acclamation des foules qu'elle vous offre". "Ceux qui n'aiment que les meetings sont aussi ceux qui refusent les débats démocratiques", a taclé Benoît Hamon, dans une allusion au fait que le leader de "La France Insoumise" a hésité à participer à l'émission politique programmée par France 2, le 20 avril. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.