1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Bayrou "est trop versatile", estiment les Leroy
1 min de lecture

Présidentielle 2017 : Bayrou "est trop versatile", estiment les Leroy

La famille Leroy n'est pas surprise du ralliement de François Bayrou à Emmanuel Macron et juge le président du MoDem trop sujet aux volte-face politiques.

La famille Leroy vit dans le XVe arrondissement de Paris.
La famille Leroy vit dans le XVe arrondissement de Paris.
Crédit : Céline Landreau
Présidentielle 2017 : Bayrou "est trop versatile", estiment les Leroy
03:29
Alice Moreno

Cette semaine, retour chez les Leroy, à Paris. Cette famille est composée des grands parents, Martine et Daniel, du fils Mathieu et du petit fils Antoine qui a 16 ans et par conséquent ne vote pas encore. Toute la famille avait voté Nicolas Sarkozy en 2012. En 2002 et 2007, le fils, Matthieu, avait voté Jean-Marie Le Pen. Tandis qu'ils réagissaient la dernière fois à la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, ils donnent cette fois leur avis sur le ralliement de François Bayrou à Emmanuel Macron.

"Ce que François Bayrou a décidé en se ralliant à Macron est cohérent avec son attitude dans le passé, et même cohérent dans sa façon de trahir sa pensée politique à droite", estime sans détour Matthieu, 50 ans, gérant d’une société de tourisme. "Il est trop versatile comme à chaque fois il se retourne vers la gauche. Il sacrifie presque le MoDem au profit de Macron" estime Daniel, son papa. "Moi je pense qu’il a fait ça parce qu’il savait qu’il ne ferait pas plus de 5% et ne pourrait pas rembourser sa campagne", dit Antoine, 16 ans. 

Martine, la grand-mère, juge pour sa part François Bayrou "navrant". "À force de se retourner avec le vent, on suit les feuilles mortes", déclare-t-elle. "Je pensais qu’il pouvait tout à fait s’harmoniser avec Fillon. Mais Fillon en difficulté, Macron favori des médias… Le voilà dans son opportunisme habituel. Il ne faut pas oublier qu’en septembre, il disait que Macron était le candidat de la puissance, de l’argent… Il a fait un revirement de situation, c’est un grand classique en politique", regrette Matthieu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/