1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : avec "Hé oh la gauche !", Stéphane Le Foll essaye de relancer François Hollande
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : avec "Hé oh la gauche !", Stéphane Le Foll essaye de relancer François Hollande

ÉCLAIRAGE - Le porte-parole du gouvernement a décidé de communiquer sur les mesures de gauche mises en place par le gouvernement, à l'approche de l'élection présidentielle de 2017.

Le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll
Le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll
Crédit : AFP / François Nascimbeni
Marie-Pierre Haddad

Il n'y a pas qu'Emmanuel Macron qui souhaite faire bouger la gauche, quelques mois avant l'élection présidentielle de 2017. Stéphane Le Foll monte aussi au créneau afin de vanter le bilan de François Hollande. Et pour interpeller les électeurs, le ministre de l'Agriculture a choisi de leur dire : "Hé oh la gauche !"

François Hollande avait déjà entamé son opération de reconquête de l'opinion publique lors de l'émission Dialogues Citoyens. Le président de la République avait assuré qu'en France, "ça va mieux" : "J'ai affronté durant ce quinquennat des épreuves terribles (...) Mon cap a été de moderniser le pays tout en protégeant son modèle social, l'un ne va pas sans l'autre (...) Je veux insister aussi sur ce qui va mieux, oui ça va mieux, il y a plus de croissance, moins de déficit, moins d'impôts, plus de compétitivité".

La rédaction vous recommande

Un message à l'attention des "électeurs qui ne sont pas allés voter"

Invité du Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI dimanche 24 avril, le porte-parole du gouvernement souhaite "interpeller" les électeurs déçus de François Hollande depuis la présidentielle de 2012. "N'oublie pas que si tu critiques, on a fait des choses, et en particulier dans les questions de l'éducation, de la santé, du modèle social (…) Ce qui m'a peiné depuis beaucoup de temps, c'est qu'on est dans l'incapacité de défendre ce que l'on a fait (...) Le moment est venu de nous réveiller (...) Je veux m'adresser aux électeurs qui ne sont pas allés voter à plusieurs reprises", a-t-il insisté.

Pour les convaincre, Stéphane Le Foll a avancé plusieurs chiffres, notamment les "83.000 emplois nets créés". Il enchaîne ensuite sur la hausse de 1,8% du pouvoir d'achat en 2015, avant d'avancer le taux de chômage à 10%, selon l'Insee, supérieur de "seulement" 0,2 point par rapport à celui de 2012.

Des ministres rassemblés en force

À lire aussi

Et pour défendre le bilan du président de la République, qui de mieux que les ministres qui composent son gouvernement. Le porte-parole a indiqué que 24 à 25 ministres participeraient à cette réunion lundi soir à Paris, placé sous le signe de "l'optimisme" : "C'est un meeting, il est temps de se mobiliser pour redonner de la clarté, pour interpeller les électeurs à qui on a dit qu'on avait trahi", a-t-il renchéri. Najat Vallaud-BelkacemJean-Michel BayletEmmanuelle Cosse et Marisol Touraine seront présents.

Mais ce vœu d'unité ne concerne pas toute la gauche car ni les frondeurs ni Emmanuel Macron n'ont été invités. Stéphane Le Foll justifie ce choix en expliquant que le ministre de l'Économie "a fait le choix de créer un mouvement. Je respecte parfaitement ce qu'il a fait comme choix".

La rédaction vous recommande
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/