2 min de lecture Économie

Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg prévoit une baisse d'impôts de 10 milliards d'euros

L'ancien ministre de l'Économie se projette dans ce que pourraient être ses 100 premiers jours à la tête de l'Élysée, dans un entretien aux "Échos".

Arnaud Montebourg lors d'une conférence de presse le 25 août 2014, date de sa démission de son poste de ministre de l'Économie.
Arnaud Montebourg lors d'une conférence de presse le 25 août 2014, date de sa démission de son poste de ministre de l'Économie. Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

La phrase est tranchante et sans concession : "Le quinquennat a échoué". Arnaud Montebourg continue de se positionner contre François Hollande pour l'élection présidentielle de 2017. Dans un entretien aux Échos, il fait le triste bilan du chef de l'État : "La machine économique ne s'est pas remise en marche, le chômage a explosé et les Français se sont appauvris. Si le bilan est indéfendable, ce n'est pas simplement parce que l'échec est cuisant mais parce que le quinquennat a été placé sous l'égide du renoncement et du reniement". 

Arnaud Montebourg conseille ainsi à François Hollande de "tourner la page". "On ne peut pas fonder le moindre espoir sur un échec. L'espoir ne viendra que de pratiques nouvelles, d'idées nouvelles et donc d'un candidat nouveau", explique le candidat qui estime représenter "une alternative de gauche qui peut permettre à la France de rebondir et à la gauche de l'emporter en 2017".

Une baisse d'impôts de 10 milliards d'euros

Et c'est en reprenant le défi des 100 premiers jours à l'Élysée de François Hollande qu'Arnaud Montebourg explique que son arrivée à la tête du pays serait placée sous le signe des "transformations structurelles pour organiser le redécollage économique". Cela se traduirait par une baisse d'impôts de "10 milliards d'euros, sur tous les leviers - impôt sur le revenu, CSG, impôts locaux...- pour les classes moyennes et populaires victimes de l'austérité fiscale". 

À cela s'ajouterait une "mesure de relance de l'investissement par les infrastructure à hauteur de 20 milliards d'euros". Le candidat à l'élection présidentielle assure qu'avec ces 30 milliards, "on obtient 2 points de croissance en plus à horizon de cinq ans, 500.000 chômeurs de moins, une dette qui diminue de 10 points et un déficit budgétaire stable". Son objectif est "d'approcher le plein-emploi"

Créer une banque d'encouragement au risque

À lire aussi
présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

Arnaud Montebourg fait le constat que "trop de petites entreprises meurent parce qu'elles n'ont pas accès au financement" et chiffre cela à "60.000 faillites par ans". Afin d'y remédier, il préconise la création d'une "banque d'encouragement au risque, pour faire ce que la BPI ne fait qu'au compte-goutte", c'est-à-dire le cautionnement du crédit et la mutualisation du crédit. L'ancien ministre du Redressement productif ajoute que "pour relancer l'économie, nous allons également drainer 10 à 20% de l'épargne de l'assurance-vie vers l'investissement des PME et investir massivement -100 milliards sur cinq ans - dans les économies d'énergie et sur les bâtiments publics et privés". 

Le plein-emploi possible

Arnaud Montebourg persiste et signe : "Je suis convaincu que le plein-emploi est possible si l'on fait les bons choix". Cependant, il estime qu"'au minimum dix ans" seront nécessaire pour "annuler les effets négatifs en terme de chômage des quinquennats Sarkozy et Hollande". Il reconnaît cependant que certaines mesures de l'actuel chef de l'État ont eu des effets positifs : "La COP21 est un succès. La politique du 'Made in France' que j'ai inaugurée aussi, même si elle a été un peu oubliée". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Arnaud Montebourg Présidentielle 2017
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants