1 min de lecture Jean-Marc Ayrault

Premier conseil des ministres : les grandes lignes de la méthode Valls

DÉCRYPTAGE - En finir avec les couacs, des réunions plus régulières, plus de discussions avec les parlementaires. Les grandes lignes de la méthode du nouveau chef du gouvernement.

François Hollande, Manuel Valls et les 16 ministres de son gouvernement à l'Élysée le vendredi 4 avril 2014.
François Hollande, Manuel Valls et les 16 ministres de son gouvernement à l'Élysée le vendredi 4 avril 2014. Crédit : AFP / ALAIN JOCARD
Générique 1
Vincent Derosier et Héloïse Leussier

De l'efficacité pour plus de résultats. Le nouveau gouvernement a tenu son premier conseil des ministres vendredi 4 avril. Le Premier ministre Manuel Valls a posé sa méthode, avec une ambition affichée : travailler de concert et parler d'une seule voix

En finir avec les couacs

Manuel Valls veut faire de ce gouvernement de combat une machine anti-couac. Le principe est simple : "plus de discussion en amont mais un seul décisionnaire, Manuel Valls."  

Les ministres qui auraient envie d'exprimer une opinion personnelle sont prévenus. "Certains perdront des arbitrages, explique un conseiller de l'Elysée, mais ils auront au moins le sentiment d'avoir été entendus".

Des réunions plus régulières

Depuis 2 ans, les ministres réclamaient à Jean-Marc Ayrault un espace de discussion avec des prises de parole plus libres, un peu à l'image de ce que faisait Lionel Jospin. D'après le nouveau porte-parole du gouvernement, Stéphane le Foll, Manuel Valls est d'accord mais à la condition d'avoir "un gouvernement soudé."

À lire aussi
Jean-Marc Ayrault le 12 décembre 2016 au Conseil "Affaires étrangères" de l'Union européenne à Bruxelles Jean-Marc Ayrault
Les infos de 6h - Racisme : Jean-Marc Ayrault veut rebaptiser les salles et bâtiments Colbert

Selon lui, le nouvel hôte de Matignon a annoncé qu'il allait mettre en place "une réunion de l'ensemble du gouvernement pour avoir des débats politiques sur la conduite des affaires", tous les 15 jours, le jeudi matin. Un Premier ministre de discussion mais également d'arbitrage, car "les arbitrages au niveau de Matignon seront appelés à chaque fois qu'il faudra arbitrer", précise-t-il.

Plus de discussions avec les parlementaires

Beaucoup de parlementaires avaient l'impression de ne pas être écoutés. "Manuel Valls nous recevra beaucoup plus que Jean-Marc Ayrault, notamment à Matignon", affirme un député PS. 

"À la gauche de la gauche, ces promesses ne provoquent aucune émotion particulière : si c'est pour entendre qu'il faut soutenir la politique du gouvernement, avertit l'un deux, on ne fera pas le déplacement à chaque fois."

Manuel Valls va d'ailleurs pouvoir mesurer sa popularité devant le groupe socialiste dès mardi matin, avant son discours de politique générale dans l'hémicycle.

>
Premier conseil des ministres : les grandes lignes de la méthode Valls Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Marc Ayrault Manuel Valls Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants