1 min de lecture Impôts

Prélèvement à la source : Philippe ne croit pas à "l'effet psychologique" sur la consommation

Le Premier ministre a confirmé ce mardi 4 septembre, après des semaines de contradictions, que le prélèvement à la source serait bien mis en place dès le 1er janvier 2019.

Édouard Philippe lors de son déplacement dans les Hautes-Alpes
Édouard Philippe lors de son déplacement dans les Hautes-Alpes Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Après des semaines d'hésitations, l'annonce est tombée : le prélèvement à la source "sera bien mis en place dès le 1er janvier 2019". C'est en tout cas ce qu'Édouard Philippe a annoncé, au journal de 20 Heures de TF1, ce mardi 4 septembre. Une réforme "techniquement complexe à mettre en oeuvre", reconnaît le Premier ministre, justifiant ainsi les semaines de cafouillages et de contradictions. Selon lui, le prélèvement à la source peut désormais être "mis en oeuvre dans de bonnes conditions".

"Nous avons l'ensemble des réponses aux questions que nous attendions", affirme le Premier ministre, chargé par Emmanuel Macron d'annoncer le dénouement de l'affaire. Ce dernier nie d'ailleurs les changements de directions du gouvernement sur le prélèvement à la source, pour lui, "il ne faut pas confondre exigence et hésitation".

Si des contradictions ont brouillé les pistes quant à la mise en place ou non de cette mesure, c'est selon Édouard Philippe parce que "le Président a dit qu'il voulait être certain que cette réforme soit une bonne réforme pour le contribuable" et pour qu'elle ne "diminue par son pouvoir d'achat."

À lire aussi
Des avis d'imposition de la taxe d'habitation (Illustration) impôts
Taxe d’habitation : le calendrier de sa suppression

Le Premier ministre l'assure, le prélèvement à la source est une solution "plus simple". Ce dernier ne croit pas à "l'effet psychologique" d'une telle mesure sur la consommation des Français, et vante même l'"intérêt pour la trésorerie" que représente ce "nouveau système", qui permettra aux Français d'être "prélevés à la fin du mois, sur 12 mois." Et d'assurer : "Il n'y aura pas de perdants en trésorerie dans la réforme que nous mettons en oeuvre."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Édouard Philippe Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794659703
Prélèvement à la source : Philippe ne croit pas à "l'effet psychologique" sur la consommation
Prélèvement à la source : Philippe ne croit pas à "l'effet psychologique" sur la consommation
Le Premier ministre a confirmé ce mardi 4 septembre, après des semaines de contradictions, que le prélèvement à la source serait bien mis en place dès le 1er janvier 2019.
https://www.rtl.fr/actu/politique/prelevement-a-la-source-philippe-ne-croit-pas-a-l-effet-psychologique-sur-la-consommation-7794659703
2018-09-04 21:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/r9eWYML2prONxd8haOvHOA/330v220-2/online/image/2018/0904/7794660030_edouard-philippe-a-confirme-la-mise-en-place-du-prelevement-a-la-source-le-1er-janvier-2019.jpg