1 min de lecture Diplomatie

"Poutine a imposé la dure réalité russe aux illusions françaises", estime Éric Zemmour

BILLET - Le journaliste revient sur les tergiversations diplomatiques du Président Hollande vis-à-vis de son homologue russe.

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Visite de Vladimir Poutine à Paris : "François Hollande s'interroge à haute voix : Poutine or not Poutine ?", dénonce Éric Zemmour Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

À la suite des bombardements d'Alep par l’aviation russe, François Hollande s’est interrogé publiquement pour savoir s’il allait recevoir le président Poutine le 19 octobre prochain. "Imagine-t-on le général de Gaulle s’interroger à haute voix devant un parterre de journalistes : vais-je sortir la France de l’OTAN ? Vais-je abandonner l’Algérie ? Vais-je dévaluer le franc ?", moque Éric Zemmour. "Poutine or not Poutine? Le recevoir ou ne pas le recevoir ? Le recevoir mais pour le gronder comme un garnement. Au moins, il fera rire le président russe", poursuit le journaliste.

Selon lui, "les états d’âme présidentiels reflètent les tergiversations et les errements de la politique étrangère française au sujet de la Russie depuis des années, sous Hollande, mais aussi sous Sarkozy". Il poursuit : "La France officielle zigzague sans cesse : elle condamne et elle se rabiboche ; elle sanctionne et elle tend la main ; elle isole la Russie et elle la sort de l’isolement". Concernant la Russie, Éric Zemmour juge que "Poutine a imposé la dure réalité russe aux illusions françaises et aux hypocrisies occidentales".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie François Hollande France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants